Avant de savoir quels sont les éléments qui doivent retenir ton attention pour choisir un broker, je pense qu’il est utile de rappeler dans un premier temps pour quelle raison tu en as besoin. Un broker, c’est un intermédiaire qui va mettre à ta disposition une plate-forme de trading afin que tu puisses acheter ou vendre des produits sur les marchés financiers. Cette plate-forme peut se présenter sous la forme d’une application à télécharger ou bien être directement intégré au site web du broker. Entre les tarifs, les produits disponibles ou bien les spreads appliqués, ton choix doit se baser sur des critères bien précis et adapté à ton trading.

Les produits disponibles chez le broker

 

La première question que tu dois te poser, c’est quel marché tu souhaites trader ?

Si tu vis en France, trader les actions cotées au Nikkei ( indice phare de la place boursière japonaise ) risque d’être un peu compliqué car les horaires de cotations se déroulent la nuit chez nous. Difficile en effet de concilier un travail en journée ou une vie de famille avec un trading actif sur une plage horaire décalée.

De la même manière, si t’es pas très familier avec les langues étrangères, c’est probablement préférable d’éviter d’investir ton argent dans des sociétés pour lesquelles les résultats financiers ne sont pas publiés en français.

D’autre part, tu devras choisir dans quel domaine tu souhaites te spécialiser. Plutôt sur les matières premières, les indices, les actions ou bien le Forex ? Selon ton profil ( investissement à court ou long terme ) et ta gestion du risque ( utilisation du levier ou non ), chaque broker dispose d’une gamme de produits variés mais parfois bien différents les uns des autres.

 

Le prix lié au passage d’ordres

 

Le second point que l’on va aborder concerne la grille tarifaire. En général, les courtiers adaptent leurs prix en fonction de deux critères : le montant de la transaction et le nombre de trades effectués par jour ou par mois.
Il faut bien comprendre que plus un trader effectue de transactions, plus le courtier lui facture de commissions. Ce dernier a donc tendance à faire baisser les prix à mesure que le trader sera actif sur les marchés.

Afin de bien comprendre la subtilité, je vais te présenter deux formules :

Liste des tarifs annoncés par le broker pour l'exemple

Les deux adoptent une grille tarifaire différente et à première vue, les deux offres semblent intéressantes. Pourtant, vous allez voir que le résultat ne sera pas le même en fonction du profil de chaque trader.

Détail du calcul indiquant que le premier investisseur paiera moins de frais

Dans le premier exemple, nous avons pris le cas d’un investisseur qui effectue 5 trade de 2 000€ en moyenne par mois pendant un an.
Nous voyons que celui qui a choisi la formule A se retrouve avec un montant annuel de commission d’un montant de 234€ alors que son collègue qui a préféré la formule B va finalement devoir débourser au total 300€.

A situation identique, c’est à dire en ayant investis sur les mêmes actions pendant un an, les deux n’auront pas la même performance sur le marché car pour le second, les frais de courtage auront grapillé une partie plus conséquente de ses gains.

Ce qui est intéressant, c’est de constater que si nos deux investisseurs avaient finalement l’habitude d’effectuer 5 trades de 800€ en moyenne par mois sur une année, la situation s’inverse.

Détail du calcul montrant que c'est le deuxième investisseur qui va payer le moins de frais

Dans le deuxième exemple, c’est désormais le second investisseur qui ressort gagnant avec des frais annuel qui s’élèvent à 150€ alors que le premier se retrouve amputé de 234€. De quoi faire réfléchir au choix du broker afin de limiter au maximum les frais de courtage et par conséquent optimiser vos performances.

 

Les frais annexes

 

Le troisième point que je souhaite voir avec toi concerne tout ce qui est frais annexes.
Lorsque tu ouvre un compte-titre chez un broker, celui-ci peut être amené à te facturer un certains nombre de choses.

Des droits de garde au motif que l’établissement assure la gestion de ton compte-titre. Le montant étant calculé généralement selon la taille de ton porte-feuille au 31 décembre.
Des frais d’inactivité si tu ne réalises pas un minimum d’opérations en bourse selon une période donnée.
Des frais pour l’accès à certaines fonctionnalités ou à une plate-forme plus évoluée.
Des frais pour chaque ligne de ton compte-titre que tu souhaites transférer dans un autre établissement.

C’est le genre de frais que les novices en bourse oublient de prendre en compte et qui peuvent alourdir la facture au moment de faire le point au sujet de ta performance sur les marchés en fin d’année.

 

L’ergonomie de la plate-forme

 

Pour finir, l’ergonomie et la simplicité d’utilisation de la plate-forme de trading que le broker mettra à ta disposition tient une place importante dans ton choix. Cette partie s’adresse particulièrement à ceux qui voudront effectuer un grand nombre d’opérations chaque jour. Quoi de plus embêtant que d’avoir une plate-forme trop compliqué où l’information est noyé dans un nombre incalculable d’indicateurs. Mais également lorsque l’achat d’un produit demande à l’utilisateur de passer par quatre ou cinq étapes préalable. Ou bien aussi lorsque le changement d’onglet dans votre navigateur entraîne la déconnexion et donc l’impossibilité d’agir sur vos positions immédiatement. Je dis cela par expérience car j’ai été confronté à ce type de problème dans mon trading sur CFD à risque limité ce qui m’a poussé à bien réfléchir au broker par la suite.

 

En conclusion, le choix d’un broker adapté à ton profil est indispensable pour aborder les marchés financiers dans de bonnes conditions. En fonction de la taille mais aussi de la fréquence de tes opérations, le montant des frais cumulés sur une longue période sera sensiblement différent. De plus les frais annexes, souvent mis en arrière plan par les brokers ne doivent pas être éludés. Enfin, une plate-forme ergonomique et facile à manier est un atout indéniable si t’es amené à être particulièrement actif sur les marchés.