Accueil Actualités Comment investir dans la Silver économie et profiter du papy-boom ?

Comment investir dans la Silver économie et profiter du papy-boom ?

Selon l’INSEE, 15 millions de personnes en France ont plus de 60 ans et représentent 37,5 % de la population. L’INSEE prévoit également une augmentation exponentielle, entre 2025 et 2060, du nombre de personnes âgées issues du baby-boom d’après guerre (personnes nées entre 1946 et 1964). Ce phénomène est mondial.
En France, une personne sur trois aura plus de 60 ans en 2035. À l’échelle internationale, un individu sur 5 aura plus de 60 ans en 2050.

La silver économie, nommée ainsi en raison des cheveux argentés des personnes âgées, est devenue un véritable enjeu éthique, économique et créateur d’emplois. Elle s’appuie sur l’ensemble des séniors, les actifs, les fragiles et les dépendants. Son ambition est d’améliorer les conditions de vie des personnes vieillissantes, en réunissant toutes leurs dépenses de consommation dans les domaines des services, des loisirs et de la santé.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir.

Les domaines de la silver économie

La silver économie est fortement liée aux domaines les plus exposés au marché des séniors :

o la santé : soins à domicile, télémédecine, objets médicaux connectés
o les loisirs : tourisme, équipements multimédia, sport, jeux
o les assurances et les prévoyances
o l’habitat : logements adaptés ou équipés, domotique, téléassistance
o les services à la personne
o les transports : aide à la mobilité, transports adaptés

  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Comment profiter d’une opportunité globale d’investissement ?

La Silver économique est définie par les investisseurs comme étant un nouveau modèle économique sur lequel ils ont choisi de parier, et dans lequel il est nécessaire d’identifier les facteurs de cohérence qui, précisément, répondent au vieillissement de la population.
Concrètement, les investisseurs recherchent des entreprises françaises qui ont su s’adapter aux exigences d’investissement engendrées par ce nouveau marché, dont le CA provient de la consommation des séniors.

De ce fait, investir sur la silver économie demande une analyse supplémentaire par rapport à d’autres domaines. Cette analyse multifactorielle s’appuie sur les objectifs des sociétés concernées et sur les domaines les plus exposés au marché des séniors.

Le papy-boom en chiffres

Les objectifs des start-ups françaises de la silver économie

L’innovation tient une place majeure dans la silver économie. Les start-ups françaises évoluant dans ce marché s’articulent autour des trois grands axes suivants :

o Permettre aux séniors de garder leur autonomie et mobilité
o Faciliter le maintien du lien social avec leurs proches et leurs aidants
o Déployer et améliorer les équipements médicaux dans les EHPAD

Le top 3 des domaines liés aux dépenses des séniors

La santé
La demande des séniors représente 64 % de la demande française, notamment avec le coût des EHPAD, des médicaments et des objets connectés de santé, comme le pilulier ou le tensiomètre connectés par exemple.

Les loisirs
La population vieillissante dispose d’un pouvoir d’achat supérieur par rapport au reste de la population et représente 57 % des dépenses de loisirs des Français, dont une large part est allouée au tourisme, à l’achat de mobil-homes ou d’équipements multimédia performants, etc.

Les assurances et les prévoyances
56 % des dépenses des séniors sont liées à la prévoyance. Avec le nombre croissant de retraités et la baisse constante du ratio actifs/retraités dans les régimes de retraite, les sociétés de prévoyance prédisent une augmentation massive de vente de contrats.

Quel avenir pour la silver économie ?

Les start-ups françaises ont de réelles chances de connaître une croissance sinon rapide, du moins réelle, pour peu qu’elles anticipent les besoins en biens et en services des personnes âgées et qu’elles s’adaptent à ce nouveau marché de l’or gris.
Le secteur de la silver économie pourrait créer 300 000 emplois et génèrerait une croissance estimée du PIB de 0,25 % par an, pour un potentiel CA supérieur à 100 milliards d’euros : voilà matière à s’interroger sur l’opportunité de surfer sur la vague du papy-boom.

Deux sociétés françaises, acteurs majeurs de la santé et de la dépendance

Nous vous présentons ci-après deux sociétés françaises évoluant dans la silver économie.

ORPEA

Code ISIN : FR0000184798
Code mnémonique : ORP

Créée en 1989, ORPEA SA dispose d’une offre globale de services et de soins complémentaires qui s’adresse à toutes les personnes âgées, à domicile ou en établissements spécialisés, et quels que soient leur âge et leur état de dépendance.

Actuellement, ORPEA exploite 1028 établissements en Europe dont 356 en France. Il s’agit de :
o maisons de retraite
o cliniques de soins de suite et de réadaptation
o cliniques psychiatriques
o résidences services séniors
o services d’aide à domicile

La société se déploie aussi au Mexique, en Amérique latine où elle occupe une position stratégique grâce à des partenariats avec les grands acteurs de la dépendance. Le groupe poursuit son ascension en Chine où il a entrepris la construction de résidences médicalisées à Pékin et Shangaï.

Lors de son introduction sur le second marché d’Euronext Paris le 16 avril 2002, l’action ORPEA avait été fixée à 12, 80 € ; à la clôture du 16 décembre 2020, elle s’échangeait à 109 €.
Par ailleurs, le 3 novembre 2020, ORPEA a déclaré que, pour la première fois en 30 ans, son CA du 3ème trimestre 2020 a dépassé le milliard d’euros.
L’objectif de la société est de poursuivre sa stratégie de développement à l’international afin d’assurer son statut de leader mondial.

Le cours de l'action ORPEA

BLUELINEA

Code ISIN : FR0011041011
Code mnémonique : ALBLU

BLUELINEA est une start-up française créée en 2006, spécialisée dans le secteur de la e-santé. Elle figure parmi les quelques 200 start-ups françaises qui ont fait passer la santé à l’ère du numérique. BLUELINEA intègre des dispositifs médicaux connectés pour le maintien à domicile des séniors ; elle poursuit sa stratégie en déployant des bouquets de services connectés dans les établissements médicaux-sociaux, notamment dans les EHPAD.

La société agit sur trois pôles :
o le pôle Domicile pour le maintien des séniors chez eux : bracelets de détection de chutes, bouton d’appel, etc.
o le pôle Domotique pour la surveillance et le monitoring : motorisation et gestion d’environnements, accès au numérique, etc.
o le pôle Etablissement : bouquets de services en direction des personnels de santé : appel infirmier, géolocalisation des résidents, etc.

BLUELINEA est cotée sur Alternext Paris depuis le 17 juin 2014.
En juillet 2020, la société a déclaré une croissance de 6 % au 1er semestre malgré la crise sanitaire. Le consensus s’accorde sur un objectif haussier de l’action de 73,23 % sur 12 mois.

Le cours de l'action BLUELINEA

 


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Le Trader du Dimanche

Le Trader du Dimanche est investisseur pour compte propre. Spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse, il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 9 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 10 années passées sur les marchés financiers.