Accueil Courtiers en ligne FXFlat FXFlat vs Trade Republic : quel courtier choisir en 2022 ?

FXFlat vs Trade Republic : quel courtier choisir en 2022 ?

Article mis à jour le : 26 avril 2022

Les brokers FXFlat et Trade Republic sont de plus en plus populaires chez les traders français. Pour cette raison, vous cherchez probablement à savoir lequel des deux est le meilleur et chez quel intermédiaire vous devriez ouvrir un compte de trading afin d’accéder aux produits de bourse.

Fiabilité du courtier, frais, qualité de la plateforme de trading, outils mis à votre disposition ou encore disponibilité du service client. Choisir le meilleur courtier en ligne pour commencer à acheter des titres n’est pas qu’une simple histoire de tarifs.

Dans cet article, nous allons comparer les offres de courtage des courtiers FXFlat et Trade Republic. L’objectif est qu’à la fin, vous soyez capable de sélectionner l’intermédiaire le plus compétitif et le plus adapté à votre profil.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir. Les produits dérivés (CFD, turbos, Futures…) sont réservés à des traders expérimentés conscients des risques de l’effet levier.

Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

FXFlat vs Trade Republic : qui est le broker le plus digne de confiance ?

FXFlat est un courtier en ligne d’origine allemande qui a vu le jour en 1997 dans la ville de Düsseldorf. Spécialisé dans le trading de CFDs-Forex, il s’est peu à peu diversifié en proposant d’autres classes d’actifs (contrats à terme, options…) afin de toucher un maximum d’investisseurs en bourse.

FXFlat est régulièrement primé. Récemment, il a obtenu le titre de meilleur courtier CFD 2020 auprès de l’Institut allemand de la clientèle.

Présent en Allemagne, aux Pays-Bas ainsi qu’en France (depuis 2021), FXFlat est régulé par la BaFin, l’équivalent de l’AMF en Allemagne. Un agrément parmi les plus solides en Europe. Bon à savoir, les dépôts effectués par les clients sont ségrégués dans une banque française, la Société Générale.

Les clients bénéficient de la garantie des titres par l’EdW (limité à 90% jusqu’à un maximum de 20 000 euros) ainsi qu’une assurance complémentaire souscrite par le broker et qui permet d’atteindre une protection des fonds jusqu’à 500 000 euros (vs 100 000 euros au maximum avec le système de garantie des dépôts).

Enfin, sachez qu’FXFlat possède des bureaux au 72 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Vous avez la possibilité de les rencontrer à cette adresse pour poser vos questions ou être formé au trading et à leurs outils.

Trade Republic, également d’origine allemande, est un intermédiaire beaucoup plus récent dans le paysage du courtage en ligne. Crée en 2015, la Fintech enchaîne les levées de fonds (900 M$ en 2021) ces dernières années afin de financer son expansion à l’international. Présent en Allemagne, en Autriche et en France, le courtier tente de s’imposer et devenir un des Leaders sur le marché européen.

Avec plus d’un million de clients à son actif, Trade Republic bénéficie également de l’agrément BaFin, ce qui lui permet de proposer ses services au sein de l’UE grâce au passeport européen.

Les fonds des clients sont ségrégués sur un compte chez la banque Solarisbank AG ou Citibank Europe plc (compte étranger). Après recherche, Trade Republic ne semble pas posséder de bureaux en France. En cas de réclamation, les clients sont donc obligés d’envoyer leurs correspondances au siège situé à Berlin en Allemagne.

 
Création19972015
Siège socialAllemagneAllemagne
RégulationsBaFinBaFin
PrésenceFrance
Allemagne
Pays-Bas
France
Allemagne
Autriche
Liens
4.5/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF


Trade Republic versus FXFlat : quels sont les types de compte disponibles ?

FXFlat, comme son concurrent Trade Republic proposent un compte-titre pour permettre à leurs clients d’investir sur de nombreux produits de bourse. Malheureusement, les deux courtiers ne proposent pas de supports avantageux au regard de la fiscalité en France pour le moment. Il n’est donc pas possible d’ouvrir un PEA (Plan épargne en actions), un PEA-PME ni un PEA jeunes.

FXFlat met à disposition de ses clients un compte de démonstration gratuit afin de tester les différentes fonctionnalités de la plateforme pendant une durée de 30 jours. À la tête d’un capital virtuel de 50 000€ dont le montant peut être modifié à tout moment, vous avez la possibilité d’acheter et vendre vos premiers titres en bourse de manière fictive et en toute sécurité à partir des cours en temps réel.

Ce n’est pas le cas de Trade Republic chez qui vous n’avez que la faculté d’ouvrir un compte réel sans pouvoir vous entraîner au préalable.

Enfin, les deux brokers fournissent à leurs clients un IFU (imprimé fiscal unique) afin de les aider à remplir leurs déclarations d’impôts sur le revenu. À noter que les clients de Trade Republic sont obligés de remplir un formulaire annexe lors de cette déclaration en raison de la détention d’un compte à l’étranger (CERFA 3916).

 
Compte particulierOui
Protection contre
le solde négatif
Oui
Compte professionnelOui
sous conditions
Non
Compte de démonstrationOuiNon
PlateformeFlatTrader
Trader Workstation
(web et mobile)
Trade Republic
(web et mobile)
Compte-titresOuiOui
PEANonNon
Liens

Découvrir aussi :

Trade Republic ou FXFlat : qui offre le plus d’instruments ?

Avoir l’opportunité de placer votre argent sur plusieurs types d’instruments, c’est vous donner la faculté d’aborder les marchés avec une stratégie dynamique et diversifiée.

En effet, alors que chaque instrument possède ses propres spécificités, ouvrir un compte de trading chez un courtier qui possède une offre conséquente de produits vous permet de les combiner ou d’adapter vos positions en fonction du levier, du scénario anticipé ou encore de votre horizon de placement.

Ici, le comparatif montre qu’FXFlat, avec plus d’un million d’instruments disponibles, surpasse de loin le catalogue de son rival trade Republic qui n’en possède que 12 500 au total.

Dans le détail, FXFlat permet à ses clients, via sa plateforme propriétaire FlatTrader, d’investir avec effet levier sur plus de 1 200 contrats CFD-Forex liés à des indices, des matières premières, des métaux précieux, des devises ou bien des actions.

Une quantité que le courtier souhaite élargir, selon les propos de Raphaël Leblond, le Directeur France du groupe, dans une interview accordée à la chaîne VidéoBourse le 17/03/2022. Ceci afin d’atteindre près de 10 000 produits à moyen terme.

D’autre part, la plateforme Trader Workstation (marque blanche d’Interactive Broker) offre plusieurs centaines de milliers d’instruments cotés sur près de 135 marchés dans 33 pays et comprend le trading d’actions/ETF au comptant, de Futures, de turbos, d’obligations et d’options.

En face, Trade Republic se contente d’une offre plus restreinte limitée à près de 7 500 actions et 1 000 ETF au comptant qui évoluent sur plusieurs dizaines de places boursières dans le Monde. Côté produits dérivés, la Fintech allemande met à votre disposition plus de 4 000 turbos pour trader en bourse avec effet levier via son partenaire HSBC.

Le courtier a par ailleurs indiqué qu’elle comptait proposer les cryptomonnaies les plus populaires sur sa plateforme dans un avenir proche.

 
Actions au comptantOui
plusieurs milliers
7 500
ETFs au comptantOui
plusieurs milliers
1 000
CFD Forex70+Non disponible
CFD indices30+Non disponible
CFD matières premières13Non disponible
CFD cryptomonnaiesNonNon disponible
CFD actions1 200Non disponible
CFD ETFsNonNon disponible
Turbos/warrantsOui4 000
OptionsOuiNon disponible
FuturesOuiNon disponible
Liens
4.5/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF


FXFlat versus Trade Republic : lequel propose les frais les plus bas ?

Les frais peuvent avoir un impact important sur votre performance, en tant que trader. En effet, plus vous êtes actif sur les marchés, plus vous devez prêter attention aux spreads et commissions appliqués par les courtiers.

Toutefois, il existe également de nombreux frais annexes qui peuvent faire gonfler la facture. Il est donc utile d’avoir une vision globale de chaque offre et un œil averti sur le prix des services annexes.

Qu’il s’agisse d’FXFlat ou de Trade Republic, ouvrir et fermer un compte de trading est gratuit. Idem concernant les frais d’inactivité qui sont inexistant chez les deux intermédiaires.

Les dépôts et retraits peuvent être réalisés gratuitement, chez l’un comme chez l’autre, par carte bancaire ou virement. Par ailleurs, FXFlat propose également à ses clients de passer par PayPal ou via la solution Skrill tandis que Trade Republic propose de passer par Apple Pay ou Google Pay.

À noter que les dépôts effectués par carte bancaire chez trade Republic sont gratuits jusqu’à 50 000 euros cumulés de versement (pas de limite chez FXFlat). Au-delà, des coûts de transaction s’applique à hauteur de 0.7% par versement.

Concernant le dépôt minimum exigé lors de l’ouverture d’un compte de trading sur la plateforme, ce montant s’élève à 200 euros chez FXFlat pour pouvoir accéder aux produits CFD-Forex via le terminal FlatTrader tandis qu’il est de 2 000 euros pour l’accès aux autres instruments (actions, ETF, Futures, options, turbos…) sur Trader Workstation. Chez le courtier Trade Republic, il n’existe pas de seuil de dépôt à l’ouverture d’un compte.

 
Minimum de dépôt200€ (Flattrader)
2 000€ (TWS)
Pas de minimum
Moyens de dépôtsCarte bancaire
Virement
Paypal
Skrill
Carte bbancaire
Virement
Apple Pay
Google Pay
Frais de dépôtGratuitGratuit
Frais de retraitsGratuitGratuit
Frais de conversionNonNon
Frais d'inactivitéNonNon
Liens

Concernant les frais relatifs au passage d’ordres, la lecture de la grille tarifaire du courtier Trade Republic a l’avantage d’être claire. La Fintech allemande facture des frais de service équivalent à un prix de 1 euro par ordre, quel que soit le type d’instrument (actions, ETF, turbos).

En face, le broker FXFlat offre l’absence de commission sur la totalité de ses contrats CFDs (seuls le spread et les frais de financement overnight sont facturés). En revanche, pour les autres catégories d’instruments, une commission s’applique. Vous pouvez retrouver le prix dans le tableau comparatif ci-dessous.

Par exemple, sur les actions et ETF européens, la commission est de 3 euros au minimum pour un ordre inférieur à 6 000 euros. Elle est progressive et s’élève à 0.05% du montant de l’ordre au-delà de 6 000 euros. Sur les actions américaines, la commission est de 0.005 dollar par action (minimum 1$ par ordre).

 
Actions au comptantActions françaises :
3.00€ jusqu'à 6 000€
0.05% au-delà de 6 000€
1€ par ordre
quel que soit le montant
ETFs au comptantETF français :
3.00€ jusqu'à 6 000€
0.05% au-delà de 6 000€
1€ par ordre
quel que soit le montant
CFD ForexO commission

Spread :
EUR/USD à partir de 0,9
EUR/GBP à partir de 1,2
EUR/CHF à partir de 2.0
EUR/JPY à partir de 1.4
USD/JPY à partir de 1.0
USD/CAD à partir de 1,4
AUD/USD à partir de 1,4
NZD/USD à partir de 2.0
GBP/CHF à partir de 2.4
Non disponible
CFD indicesO commission

Spread :
FRA40 à partir de 1.0
DAX40 à partir de 0.9
FTSE100 à partir de 1.5
DOW30 à partir de 1.0
US100 à partir de 1.0
US500 à partir de 0.25
HK50 à partir de 10.0
JAP225 à partir de 10.0
AUS200 à partir de 2.0
Non disponible
CFD matières premièresO commission

Spread :
Or à partir de 0.31
Argent à partir de 2.0
Pétrole Brent à partir de 4
Pétrole WTI à partir de 4
Platine à partir de 4
Sucre à partir de 5
Cacao à partir de 4
Café à partir de 41
Non disponible
CFD cryptomonnaiesNon disponibleNon disponible
CFD actions0 Commission
spread de marché
Non disponible
CFD ETFs0 Commission
spread de marché
Non disponible
Turbos/warrantsNon disponible1€ par ordre
quel que soit le montant
OptionsOptions France

Options sur indices :
1.50€/contrat (min 1.50€)
Options sur actions :
1.50€/contrat (min 1.50€)
Non disponible
FuturesContrat à terme US :
0.65€/contrat
0.85$/contrat

Contrat à terme Bitcoin :
5.00$/contrat
Non disponible
Liens

Découvrir aussi :

Trade Republic vs FXFlat : qui possède la meilleure plateforme ?

Le trading actif sur les marchés nécessite une plateforme ergonomique et professionnelle avec laquelle vous êtes capable de configurer et personnaliser votre espace de travail afin de profiter des nombreuses opportunités qui se présentent chaque jour en bourse.

La particularité du courtier FXFlat réside dans l’accès aux différents instruments de son offre. En effet, alors que le trading de CFD-Forex passe par sa plateforme propriétaire FlatTrader, l’accès aux autres instruments (actions, ETF, Futures, options…) se fait à partir du terminal Trader Workstation (TWS).

Fluide et ergonomique, la plateforme Web FlatTrader (bientôt sur mobile) adopte une présentation claire et efficace des informations de marché. Découpé en 3 parties (liste des instruments, graphique et positions), l’interface est particulièrement agréable à prendre en main pour passer des ordres sur les différents actifs.

La plateforme TWS, célèbre pour son degré de personnalisation étendu est aussi connu pour être plus complexe à maîtriser. Disponible en version Web et mobile (en téléchargement sur IOS ou Android), elle est, par ailleurs, utilisée par de nombreux professionnels des marchés pour trader les Futures et les options en bourse.

Les clients du broker Trade Republic ont aussi accès à une plateforme de trading en version Desktop (depuis 2021) et mobile. Simple et épurée, notre avis est qu’elle permet de réaliser vos transactions sans difficulté sur les actions, ETF et turbos.

FXFlat ou Trade Republic : lequel a le plus grand choix d’outils de trading ?

Les outils développés et mis à disposition par les courtiers en ligne font souvent la différence lorsqu’il s’agit de choisir un intermédiaire.

Alors que la plateforme de trading de Trade Republic semble rudimentaire et dispose de peu d’outils pour aider les traders à bâtir des stratégies avancées en bourse, le courtier a fait le choix de se concentrer essentiellement sur une approche de l’investissement à long terme.

Pour cela, il offre à ses clients l’accès à un service d’investissement programmés. Sans frais, cette fonctionnalité permet de placer automatiquement un montant défini à l’avance et à intervalle régulier (mensuel, trimestriel ou bimensuel) sur des actions/ETF. Un moyen d’être exonéré des frais de courtage de 1 euro prélevés à chaque ordre d’achat.

FXFlat, plus complet, possède des outils adaptés à tous les types d’investisseurs, quel que soit leur horizon d’investissement. Outre les différents indicateurs techniques disponibles sur sa plateforme Flattrader et qui apportent une aide précieuse pour l’analyse graphique des titres, la plateforme TWS délivre de nombreux outils puissants pour les traders chevronnés.

C’est le cas de la fonctionnalité « Strategy Lab » qui permet de construire des combinaisons d’options et d’en mesurer le point mort ainsi que les différents scénarios en fonction de la variation du prix de l’actif sous-jacent. C’est également le cas du scanner de marchés dont les filtres permettent de dénicher des titres en fonction de critères bien précis. Et pour les traders actifs, à l’image des adeptes du scalping, l’outil « BookTrader » leur permet d’être plus réactif grâce au passage d’ordres directement dans le carnet.

Pour finir, ni FxFlat, ni Trade Republic ne propose de service de trading social pour copier les positions d’autres traders.

 
Indicateurs techniques
avancées
OuiNon
Calendrier écoOui
sur Trader Workstation
Non
ScreenerOui
sur Trader Workstation
Non
Investissement programméNonOui
(mensuel, bimensuel
ou trimestriel)
HeatMapNonNon
Trading socialNonNon
Liens

Trade Republic vs FXFlat : qui offre le meilleur contenu de formation ?

Avec une offre de courtage destinée essentiellement aux particuliers, les deux courtiers accueillent de nombreux apprentis investisseurs parmi leurs nouveaux clients chaque année.

FXFlat, dont l’activité a débuté en France depuis fin 2021 a commencé à proposer du contenu pédagogique, sous la forme de vidéos sur sa propre chaîne YouTube afin d’aider les débutants à acquérir les bases du trading et des mécanismes qui entourent les produits dérivés (CFD, Futures, options…).

Le courtier, dont les bureaux sont situés dans le 8ème arrondissement de Paris, propose également à tous les investisseurs, clients ou non, de participer à des sessions de formation dans ses locaux.

Trade Republic, en revanche, ne propose aucun contenu de formation comme il l’indique dans la foire aux questions publiée sur son site. Un choix étonnant dans la mesure où le courtier propose des turbos dans son offre de courtage, des produits à effet levier dont le risque de pertes est important.

FXFlat versus Trade Republic : lequel a le service client le plus performant ?

Souvent négligé, le support client occupe portant un rôle majeur dans le parcours d’un trader chez un courtier en ligne.

En effet, il permet de résoudre de nombreux problèmes tant sur le plan technique (bugs sur la plateforme, difficultés à passer un ordre…) que sur le plan pédagogique lorsqu’un client se pose des questions sur un instrument et ses caractéristiques.

Trade Republic fait office de mauvaise élève dans la mesure où le seul moyen de contacter le courtier consiste à remplir un formulaire en ligne sur la page contact du site. Difficile pour un client de trouver des réponses ou gérer une urgence sur une position dans de bonne conditions.

Du côté du courtier FXFlat, un véritable service client est présent, 24h/24 du lundi au vendredi (en français de 9h00 à 19h00), pour assister les clients sur la plateforme. À défaut, d’autres solutions existent pour contacter le support : le chat en ligne, le courriel ou encore le service de rappel pour prendre un rendez-vous à une heure précise.

Enfin, vous avez la faculté de rencontrer physiquement les collaborateurs français d’FXFlat dans leurs bureaux situés au 72 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris entre 9h00 et 18h00 avec ou sans rendez-vous.

FXFlat ou Trade Republic : notre avis sur le meilleur courtier

Cette comparaison des courtiers FXFlat et Trade Republic permet d’avoir un meilleur avis sur leurs forces et faiblesses.

Bien que les deux intermédiaires soient dignes de confiance (régulé BaFin, protection des fonds…), FXFlat possède un historique beaucoup plus important dans le monde du courtage en ligne que son concurrent car il a été fondé en 1997 (vs 2015 pour Trade Republic).

Avec une offre plus vaste d’instruments (1 M+ sur la TWS et 1 200+ sur la FlatTrader) ainsi qu’une plus grande diversité de produits de bourse (Futures, options, CFD-Forex, actions, ETF, obligations…), FXFlat surpasse complètement Trade Republic qui ne compte à ce jour qu’une palette de 8 500 actions/ETF et 4 000 produits de bourse à effet levier (turbos).

Alors que Trade Republic possède une plateforme simple et dépourvue de fonctionnalités avancées, FXFlat propose de nombreux outils de trading pour aider les traders à développer des stratégies complexes sur le marché.

D’autre part, FXFlat accorde une part importante à la formation de ses clients en proposant des webinaires chaque semaine sur sa chaîne YouTube ainsi que la possibilité de participer à des sessions dans ses locaux.

Et en cas de problème, le service client d’FXFlat est disponible via plusieurs canaux (téléphone, mail, chat en ligne, rencontre physique) alors que son concurrent ne propose qu’un simple formulaire sur son site.

Notre avis est que chaque courtier possède ses propres spécificités. FXFlat fait partie des meilleurs brokers CFD en France alors que Trade Republic est devenu un des Leader sur le marché des actions/ETF.

L’offre de Trade Republic s’adresse principalement à des investisseurs intéressés pour investir sur le long terme. Le tout avec des prix très compétitifs. Ils seront par ailleurs ravis de pouvoir utiliser le service d’investissement programmé afin de pouvoir lisser leur entrée sur des titres en étant exonérés de frais.

Le courtier FXFlat, quant à lui, possède une offre complète qui s’adresse aussi bien aux investisseurs qui souhaitent mettre en place une gestion « de bon père de famille » qu’aux traders actifs qui désirent multiplier les trades pendant une même séance et bâtir des stratégies personnalisées.

Les avantages et inconvénients de Trade Republic

Cliquez sur l'image pour en savoir plus
Pour
  • Courtier régulé BaFin
  • Frais claires et compétitifs (1€/ordre)
  • Pas de minimum de dépôt
  • Investissement programmé sans frais
  • Application mobile + PC
Contre
  • Moins d’instrument disponibles que sur FXFlat
  • Une plateforme rudimentaire
  • Un service client accessible uniquement via un formulaire
  • Pas de contenu de formation

Les avantages et inconvénients d'FXFlat

Pour
  • Fondé en 1997 et régulé BaFin
  • Aucune commission sur l’ensemble des contrats CFD-Forex
  • Plus d’1 million d’instruments (Futures, options, actions, ETF…)
  • De nombreux outils (Strategy Lab, Booktrader, PanierTrader…)
  • Locaux du courtier situés dans le 8ème arrondissement de Paris
  • Service client disponible via plusieurs canaux
Contre
  • Minimum de dépôt (200€ sur FlatTrader et 2 000€ sur la TWS)
  • Absence de service d’investissement programmé
  • Des frais pas toujours facile à décrypter sur la TWS
Cliquez sur l'image pour en savoir plus


Testez gratuitement le compte démo

X