Les différences entre le trading et l’investissement ?

Trader vs investisseur

Lorsque je discute avec des proches n’ayant jamais placer leur argent en bourse, je suis régulièrement étonné de constater que les termes “trader” et “investisseurs” ont la même signification à leurs yeux.

Selon le célèbre dictionnaire Larousse, un trader est un « opérateur spécialisé dans l’achat et la vente de valeurs mobilières, devises et produits dérivés » ; tandis que l’investisseur, lui, « réalise des placements financiers à des fins d’investissement ».

Il faut être honnête, la distinction ne saute pas aux yeux. Pour cette raison, je vais tenter dans cet article de vous apporter ma vision du trading et de l’investissement en bourse en mettant en avant leurs particularités.

L’horizon de placement

Schématiquement, on oppose la stratégie long terme de l’investisseur, et celle orientée à court-terme du trader.

Dans le premier cas, l’investisseur a un objectif en tête sur un horizon de plusieurs années et ne compte pas revendre ses titres tant que celui-ci n’est pas atteint. Libre à lui de réaliser des arbitrages, bien entendu, s’il considère que les données ont changés.

Comme exemple, on pense forcément à Warren Buffet, une figure emblématique de la réussite en bourse outre Atlantique, qui a réussi à se hisser parmi le top 10 des plus grandes fortunes mondiales en réalisant une performance globale de + 2700% en l’espace de 55 ans.

L’approche est différente pour le trader qui lui est dans une démarche spéculative sur un intervalle plus proche et va chercher à profiter des micro-variations du cours de l’action sur une unité de temps plus courte. On parle souvent de Day Trading lorsque les transactions s’étalent au cours d’une même séance. Ou encore de scalping quand ce sont seulement quelques secondes qui séparent l’ouverture et la clôture d’un trade.

Investisseur et trader n'ont pas le même horizon d'investissement

Dès lors, on comprend mieux pourquoi le trading possède une connotation négative et qu’on le décrit comme “une folie spéculative des marchés” ou encore “un effet pervers de l’investissement qui provoque des bulles financières”.

Au fond la différence entres les deux approches tient à la philosophie qui veut qu’un investisseur croit dans le potentiel intrinsèque de la société et donc de sa capacité à délivrer de la valeur à ses actionnaires et celle du trader qui ne cherche qu’à profiter d’une tendance rapide du cours de l’action afin de grapiller quelques miettes.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir.

Analyse technique vs analyse fondamentale

La valeur d’une action

Afin de bien cerner les différences qui opposent les traders aux investisseurs, il est important de comprendre ce que représente réellement le cours d’une action.

Une action, c’est un outil qui permet à une société de scinder son capital en une multitude de parts de taille égales et dont le prix fluctue en fonction de la valeur qu’accorde les intervenants ( et pas uniquement les actionnaires de la société ) à ses résultats financiers. Et plus concrètement, par les transactions qui ont lieu dans le carnet d’ordres. C’est la fameuse loi de l’offre et de la demande.

Décryptage de la valeur d'une action en bourse

Le cours de bourse d’une action n’est donc que le reflet d’une recherche (la plus optimale possible) de la valeur intrinsèque de l’entreprise, autrement dit, sa « vraie » valeur selon l’analyse fondamentale. Bien entendu, ces mouvements sont sujets à des imperfections comme le sentiment de panique pendant une crise financière et qui amène parfois certains actions à être cotées à un prix défiant toute concurrence ou à l’inverse être valorisé à des multiples qui dépassent de loin la réalité.

La connaissance de l’entreprise dans laquelle on investit

Deux approches opposées s’affrontent dans le monde de la bourse.

L’investisseur passif écarte complètement les fluctuations à court terme du cours de l’action comme ont la vu précédemment. Seules la valeur intrinsèque et la croissance globale de la société comptent. Cette démarche demande donc une étude approfondie de la société au préalable et des compétences en matière d’analyse financière.

Le trader achète quant à lui un instrument financier sans porter un intérêt capital à sa valorisation boursière en comparaison de sa valeur intrinsèque. L’idée est d’acheter et de revendre dans la foulée l’action sans forcément chercher à connaître son business, sa santé financière ni même son historique.

Ils ne se posent pas les mêmes questions

Les indicateurs utilisés ne sont donc pas les mêmes. Basés sur l’historique des données du cours, ils permettent de déterminer si le trend est haussier ou baisser, et si un schéma peut être exploité. C’est le but de l’indicateur LTD que j’ai développé par exemple.

Découvrir aussi :

Une question de temps

Si je devais résumer la différence entre trading et investissement en bourse en deux mots, ce serait : le temps disponible.

D’un côté, l’investissement paraît de prime abord plus raisonnable, plus pondéré. Une gestion en « bon père de famille » selon l’expression consacrée. Trouver une action avec un bon potentiel de valorisation ( ou un dividende intéressant ) demande un travail d’analyse au départ. Mais une fois les actions acquises, l’investisseur peut laisser son investissement mûrir tranquillement sans avoir besoin de regarder le cours chaque jour.

Le trading, en revanche, demande un effort constant et prend du temps. Et outre l’aspect chronophage qui oblige le trader à jongler d’une action à l’autre et enchaîner les opérations à la recherche de quelques miettes pendant une bonne partie de la séance, il nécessite aussi des connaissances et une bonne compréhension des mécanismes boursier pour éviter de perdre son capital rapidement.

Le trader passe plus de temps devant son écran pendant une séance de bourse

Découvrir aussi :

Conclusion

Employés indifféremment à tort, le trading et l’investissement en bourse représentent deux philosophies différentes dans le type de stratégie employée. Investir en bourse rime avec un horizon de placement à long terme et une analyse fondamentale de l’entreprise.

Le trading, lui, se concentre sur une analyse technique pointue, exploitant les faiblesses du marché à très court terme. Selon votre profil d’investisseur, vous privilégierez l’une ou l’autre approche. L’essentiel étant de bien comprendre qu’il n’y a pas de mauvais choix mais juste une question de préférence.

En savoir plus sur le COURTIER que j’ai sélectionné pour trader sur les marchés financiers

Les autres articles

Masterclass XTB

TESTEZ GRATUITEMENT le COMPTE DÉMO : – CLIQUEZ ICI