En ce petit week end  qui s’annonce pluvieux ( du moins sur la moitié Nord de la France ), j’ai envie de vous partager un livre que je suis littéralement en train de dévorer en ce moment car je le trouve particulièrement intéressant.

C’est un bouquin que j’ai trouvé en parcourant les allées de la Fnac le week end dernier. Absorbé par la création de la formation depuis quelques semaines, j’accorde très peu de temps aux loisirs et à la lecture. Pourtant, je me suis senti obligé d’acheter celui-ci rien qu’en voyant la couverture…

On m'avait dit que c'était impossible. Le fondateur de Critéo raconte

Un déclic avant tout

A vrai dire, c’est surtout le titre qui m’a poussé à me le procurer : “On m’avait dit que c’était impossible ” Le manifeste du fondateur de Critéo de Jean-Baptiste Rudelle. Avant même de connaître le sujet abordé par l’auteur dans ce petit ouvrage, un flashback de mon passé est venu hanter mon esprit. Cette phrase a tellement de sens pour moi à titre personnel… Dans la vie on essaie tous, plus ou moins, de trouver notre voie, de créer des choses voir de prendre un chemin différent des autres pour sortir des sentiers battus. C’est peut-être mon côté entrepreneur qui parle mais je pense qu’on a tous en nous cette petite étincelle qui fait qu’on aime se lancer des défis.

Bref ! Tout ça pour dire qu’à chaque fois que j’ai voulu me lancer dans un nouveau projet, et le trading en fait partie, on m’a souvent conseiller d’abandonner et de me concentrer sur quelque de plus stable, qui apporte plus de sécurité et qui demande le moins d’effort. Ces conseils viennent souvent de proches ( famille, amis… ) et sont bienveillant mais le soucis, c’est que cela pousse à rester dans sa zone de confort et à tuer ses propres rêves. Zut ! On a qu’une vie après tout !

L’histoire d’un mec qui avait un projet…

Dans ce livre, l’auteur qui est aujourd’hui à la tête d’une société qui pèse plusieurs milliards de dollars en bourse, raconte comment il s’est cassé les dents à plusieurs reprises pour monter sa startup, trouver des financements, gérer les relations avec les autres actionnaires fondateurs…etc

Loin de montrer une approche naïve de l’entrepreneuriat, il montre que même avec de l’expérience et une succès story à son actif, la tâche qui consiste à vendre son projet à de potentiels associés et encore plus à des investisseurs en quêtes de rentabilité est déstabilisante et en aucun cas une tâche aisée.

Le langage qu’il utilise pour nous faire vivre quelques brides de son passé est plutôt agréable. Il ne prend pas de haut le lecteur et n’utilise pas un ton moralisateur. On a l’impression de faire partie de l’aventure. D’ailleurs, lorsqu’il raconte ses moments de doutes, je me laisse parfois aller à douter avec lui et à chercher des solutions en parallèle 🙂

Ce que j’aime dans cette histoire, c’est le fait que la réussite ne représente que l’aboutissement d’un processus long lors duquel il peut y avoir de nombreux obstacles. On peut mettre cela en parallèle avec le trading qui demande une grande maîtrise de soi et une capacité à se remettre en question constamment afin de voir ce qui ne va pas dans sa propre stratégie d’investissement.

Voilà, peut-être que ça va vous donner envie de le lire. En tout cas j’avais envie de vous partager ma lecture du moment. Si ce livre t’intéresse, saches que tu peux le trouver facilement dans la plupart des librairies et zones commerciales ( Fnac, Amazone, Cultura….etc ).