Coronavirus : une opportunité pour investir sur mon PEA

Coronavirus une opportunité pour investir sur mon PEA

A part si tu vis dans une grotte depuis quelques semaines, impossible que tu sois passé à côté de l’effet dévastateur de la pandémie du virus COVID-19 qui sévit sur l’ensemble des continents. Ce virus qui semble avoir pour origine la région de Wuhan en Chine est devenu en quelques semaines le pire cauchemar des gouvernements, des citoyens mais également des marchés financiers.

Sans vouloir minimiser ni omettre les répercussions en matière de santé et l’impact sur la vie de la cité, je vais aborder dans cet article ma vision d’investisseur qui cherche avant tout à profiter d’un emballement du marché à la baisse.

La panique gagne les investisseurs

Depuis bientôt un mois, les indices boursiers ont subi une chute phénoménale qui s’est aggravée depuis quelques jours avec la propagation du virus en Europe et la mise en place d’un véritable confinement progressif de la population qui a pour effet d’accroître la peur sur les marchés financiers.

Des chiffres qui traduisent la crainte des investisseurs

Entre le 1er janvier et le 13 mars 2020, date à laquelle je rédige cet article, l’indice CAC40 a perdu près de 2 000 points passant de 6 016 points à 4 118 points quasiment en ligne droite, soit une perte de plus de 31%. A la lecture du graphique, on peut même constater que cette dégringolade a été réalisée en moins d’un mois, soit depuis le milieu du mois de février.

L'historique de l'indice CAC40 depuis janvier 2020

Personnellement, je n’ai jamais connu une telle volatilité. J’ai commencé à investir en bourse en 2009 et la seule période de crise que j’ai connu a eu lieu pendant l’année 2011 quand la résurgence de la dette grecque laissait planer un potentiel risque de contagion à toute l’Union européenne. J’avais donc déjà fait l’expérience de séances chahutées avec un indice parisien en baisse de 4% voir 5% sur la journée. Mais ce que l’on a vécu ces derniers jours est véritablement unique. Pour preuve le CAC40 a connu le jeudi 12 mars 2020 sa pire chute de tous les temps ( – 12.28% ).

Une ambiance de fin du Monde

Cette débâcle de la bourse s’accompagne en parallèle d’un sentiment d’impuissance des investisseurs particuliers ( et probablement  des professionnels ) qui soit, sont complètement déboussolés par cette chute qui n’en finit pas, soit sont complètement rincés car ils ont cru à un point bas et se sont retrouvés à contre sens du marché, cramant leur compte de trading au passage.

Des tweets d'investisseurs paniqués

Et le pire dans tout ça, c’est que la situation semble être partie pour durer au moins quelques semaines/mois. En effet, plus les jours passent, moins les différents Etats arrivent à dissimuler la catastrophe économique qui pointe le bout de son nez. On avait pris l’habitude à ce qu’ils minimisent la contagion de cette épidémie au reste du Globe et pourtant les annonces se succèdent les unes après les autres avec de nouvelles restrictions économiques à chaque 20h sur TF1 quand je rentre du travail : annulation d’évènements sportifs, report des concerts ou encore la fermeture de tous les commerces non alimentaires en France annoncé lors de l’allocution télévisée du président Macron le 13 mars 2020

Même un mastodonte tel qu’APPLE a annoncé le 14 mars 2020 la fermeture de l’ensemble de ses magasins dans le Monde pendant une période de deux semaines. L’économie est à l’arrêt et sans vouloir être dramatique, je me pose la question du nombre d’entreprises qui vont potentiellement faire faillite dans les prochaines semaines et l’effet boule de neige qui risque d’avoir lieu avec l’accumulation des créances impayés.

La peur est une source d’opportunités en bourse

Même si le scénario d’un cataclysme économique est bien présent dans la tête des gens, il ne faut pas avoir la mémoire courte. Même si je n’ai pas connu de véritable crise financière dans ma carrière d’investisseur particuliers, je sais lire un graphique et en déduire que ce type de situation a déjà eu lieu dans le passé même si la cause était différente. L’éclatement de la bulle internet en l’an 2000 ou la crise des subprimes en 2008. Les marchés se sont à chaque fois relevés.

Le graphique des trois crises financières depuis les années 2000

Et même si mes amis ou ma famille ont l’habitude de me dire d’un ton bienveillant que « c’est vraiment pas le moment d’acheter des actions car la bourse chute comme jamais ». Je ne déroge pas au fait que, selon moi, les meilleures affaires sont souvent réalisées pendant les crises. Quoi de mieux que d’acheter des actions à un prix bradé quand tout le monde cherche à s’en débarrasser. Je ne me laisse donc pas influencer par mon entourage et je reste concentré sur mon objectif.

Deux actions en portefeuille dans mon PEA

Bien que ma manière de trader a toujours été portée sur le court terme, autrement dit sur le day trading voir le scalping, je pense avoir gagné avec les années une certaine sagesse et une dose de patience qui me permet d’envisager immobiliser une partie de mon épargne sur des supports à long terme sans avoir l’impression de perdre mon temps ou louper un tas d’opportunités ailleurs.

Dans cette optique, j’ai décidé d’ouvrir un PEA ( Plan Épargne en Actions ) afin d’investir sur plusieurs années. Mon objectif est de profiter de la baisse du cours de certaines actions qui compose le compartiment A d’Euronext et plus particulièrement le CAC40. Des entreprises solides qui offrent un dividende stable ou en croissance depuis de nombreuses années et qui a la capacité de traverser cette période difficile. Le tout avec un dividende qui aurait pu paraître intéressant mais sans plus il y a encore quelques semaines, mais qui à ce jour offre à un investisseur un rendement assez incroyable.

TOTAL

J’ai décidé d’acheter 155 actions TOTAL au prix de 31.925€ le 10 mars 2020 ( environ 5 000€ ), ce qui me donne un prix de revient unitaire de 32.21€ après l’ajout des frais de courtage de ma banque en ligne Boursorama. Le dernier dividende était de 2.68€ en 2019 versé trimestriellement soit un rendement de 8.32% ou l’équivalent de 415€ par an.

Évolution du cours de l'action TOTAL depuis le 1er janvier 2019

Un dividende c’est bien beau mais à condition que celui-ci ne soit pas éphémère. A quoi bon obtenir une rente de 8.32% par an si cela ne dure qu’une année ?

A la lecture des informations financières de la société, il apparaît que le dividende est versé chaque année sans faille depuis plus de 35 ans et qu’il est en augmentation constante. De quoi être rassuré quand on se rappelle que plusieurs crises sont passés par là entre temps. De plus le cours de bourse a toujours oscillé pendant les 10 dernières années à un prix compris entre 35€ et 55€.

Le cours a été massacré ces derniers jours suite à la réunion des pays exportateurs de pétrole ( OPEP ).
La stratégie de la Russie étant d’assécher les finances des entreprises exportant du pétrole de Schiste aux Etats-Unis ( plus cher à extraire ), le pays n’a pas voulu s’entendre sur une baisse du volume de production ce qui a entraîné une réponse tonitruante de l’Arabie Saoudite qui a décidé en retour d’augmenter le volume qu’elle exporte actuellement afin de tirer les prix encore plus vers le bas ( le prix du baril étant tombé à 30 dollars le 9 mars 2020 ).

Cette stratégie n’étant pas tenable sur le long terme pour personne, je m’attends à ce qu’à l’image de ce qu’il s’était déjà passé en 2015/2016, les pays de l’OPEP reviennent à la table des discussions.

TOTAL a selon moi toutes les clés en mains pour rebondir dans le futur et je compte bien profiter du dividende pendant les 5-6 ou 7 prochaines années et réaliser une plus-value à la revente de mes actions.

ORANGE

C’est également 290 actions d’une belle société du CAC40 que je viens d’acquérir au prix de 10.18€ ( un PRU de 10.27€ frais de courtage inclus ).

Le cours de l'action ORANGE depuis le 1er janvier 2019

ORANGE est la deuxième entreprise dans laquelle j’ai voulu placer une partie de mes économies sur le long terme. Le placement représente presque 3 000€ et le dernier dividende connu est de 0.70€ au titre de l’exercice 2019, soit un rendement de 6.28% ou 203€ par an dans ma poche. L’objectif étant de diversifier mon portefeuille en fonction du secteur d’activité.

Jusqu’à l’année 2011, le dividende s’élevait à 1.40€ par action puis il a été abaissé l’année suivante pour le porter à 0.78€ et depuis, il est relativement stable autour des 0.70€/0.80€. L’entreprise possède un chiffre d’affaire d’un peu plus de 42 milliards d’euros en 2019 pour un résultat net de 3.23 milliards et une trésorerie de 8.4 milliards d’euros ( dette nette de 25.47 milliards d’euros ).

Le détail des actions que j'ai dans mon PEA

"Les informations contenues dans cet article ne constituent pas
un conseil en investissement "

Conclusion

Cette chute brutale des marchés financiers nous est tombée dessus sans prévenir. Toutefois, cette situation est intéressante d’un point de vue financier. Je suis conscient que je n’aurais pas forcément le meilleur timing et que le point bas des actions que j’ai en portefeuille n’est probablement pas atteint mais comme dans beaucoup de domaines, il vaut mieux agir que plutôt rester perpétuellement spectateur et ne jamais rien accomplir. Évidemment, je compte compléter mon PEA dans les jours/semaines à venir afin de continuer à le diversifier avec des actions solides ( CAC40 ) et à haut rendement ( dividende > 5% ). Je me laisse donc le temps de trouver le bon timing sur ces prochaines actions.

Comme tu le sais, cette année j’ai commencé à investir dans l’immobilier locatif. Je vais donc emprunter sur 20-25 ans sur des biens qui s’auto-financent. Mon objectif est donc de maximiser la rentabilité de mes placements financiers ( dividendes + plus-values à la revente ) afin de pouvoir rembourser mes prêts immobiliers plus rapidement dans les 8-10 prochaines années et ainsi constituer une rente immobilière qui me permettra, je l’espère, de partir vivre à l’étranger ( mon rêve ).

Accéder
aux comptes de démonstration

2 thoughts on “Coronavirus : une opportunité pour investir sur mon PEA”

  1. Alib dit :

    Encore trop tôt..

  2. Trader du DImanche dit :

    Un article intéressant sur l’action TOTAL ( historique du cours de l’action, dividende, évolution du prix du pétrole… ).
    Le lien vers l’article : https://www.blogbourse.net/dividende-total.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles

Masterclass XTB

Tester la PLATEFORME de TRADING avec de l’argent virtuel :  ACCÉDER AU COMPTE DÉMO