Accueil Dossiers Certification AMF : inscription, apprentissage, résultats

Certification AMF : inscription, apprentissage, résultats

Article mis à jour le : 5 décembre 2021

Alors que j’investis en bourse depuis déjà plus de 10 ans et après avoir testé de nombreux instruments (actions, turbos, ETF, CFD…) et connu de multiples turbulences sur les marchés (crise des dettes souveraines, les effets des tweets du président Trump, la crise du Covid-19…), je n’ai jamais cessé de vouloir enrichir mes connaissances dans ce domaine et obtenir un moyen de valider mes acquis.

Après la rédaction d’un article sur la certification AMF en novembre 2020, un examen passé par des milliers de candidats chaque année et qui permet de vérifier la maitrise des connaissances minimales en matière d’environnement financier, réglementaire et déontologique, j’ai finalement décidé, en novembre 2021, de me lancer dans sa préparation.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir. Les produits dérivés (CFD, turbos, Futures…) sont réservés à des traders expérimentés conscients des risques de l’effet levier.

Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

Qu’est-ce que la certification AMF ?

La certification AMF est un examen qui a été mis en place en 2010 et qui se présente sous la forme d’un QCM à choix multiples de 120 questions (trois choix par question), séparés en deux blocs distincts :

  • 33 questions de catégorie A (connaissances indispensables)
  • 87 questions de catégorie C (culture financière)

La certification AMF est obligatoire pour certaines professions telles que les conseillers en investissements financiers (CIF) et les salariés qui exercent une activité au sein d’un prestataire de services d’investissement (PSI), à l’image d’un courtier, d’une banque ou d’une société de gestion de portefeuilles. Les salariés concernés devant réussir l’examen dans les 6 mois suivant leur prise de poste.

Depuis début 2020, les questions portent sur un socle de 12 thèmes et 2 045 questions (vs 600 questions auparavant) :

  • Le cadre institutionnel et réglementaire français, européen et international
  • Déontologie, conformité et organisation déontologique des établissements
  • Sécurité financière : lutte contre le blanchiment, le terrorisme et la corruption ; les embargos
  • Réglementation « Abus de marché »
  • Commercialisation d’instruments financiers, démarchage bancaire et financier, vente à distance et conseil du client
  • Relations avec les clients
  • Instruments financiers, crypto- actifs et leurs risques
  • Gestion collective/ Gestion pour compte de tiers
  • Fonctionnement et organisation des marchés
  • Post-marché, et infrastructures de marché
  • Emissions et opérations sur titres
  • Bases comptables et financières

Alors que les candidats pouvaient apprendre par cœur la majorité des questions en bachotant quelques heures, l’augmentation du nombre de questions en 2020 rend désormais la tâche plus délicate.

Une mesure nécessaire car elle oblige désormais les candidats à comprendre la réglementation des marchés (et plus à cocher des réponses sans réfléchir comme des robots).

En effet, pour décrocher la fameuse attestation, vous devez parvenir à un résultat supérieur ou égal à 80% de réussite dans les deux blocs. Avec une base de questions aussi vaste, la quantité de travail pour y arriver dépendra fortement de votre niveau au départ.

Une sélection de courtiers réglementés
4.7/5

Réglementé KNF – supervisé AMF

4.7/5

Supervisé CSSF, AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé Banque Centrale d’Irlande – supervisé AMF/ACPR


Pourquoi passer la certification AMF ?

Obtenir la certification AMF n’était pas indispensable dans mon cas. J’ai préparé cet examen dans l’optique de jauger mon niveau de connaissances dans le domaine de l’investissement en bourse et sa règlementation.

D’autres part, l’obtention de la certification n’ayant pas à être renouvelée, je trouvais qu’il était opportun de me donner la peine de passer l’examen et pouvoir ensuite afficher l’attestation sur mon CV. Un élément supplémentaire qui ne peut pas faire de mal, au contraire.

Enfin, je trouvais que ce retour d’expérience pouvait être utile pour les lecteurs de ce site qui désirent s’informer sur le sujet et obtenir quelques informations d’une personne l’ayant passé.

Découvrir aussi :

Comment s’inscrire à l’examen ?

La certification AMF n’est pas un examen organisé par le régulateur mais par des établissements agrées par celui-ci. Il en existe une quinzaine à ce jour.

Pour ma part, j’ai fait le choix de passer par l’École supérieure de la Banque qui propose trois packs distincts :

  • Examen seul – 143.62€
  • Pack 3 mois (préparation en ligne + 1 passage à l’examen) – 225€
  • Pack 6 mois (préparation en ligne + 1 passage à l’examen + 1 examen de rattrapage) – 278€
Les différents packs pour la préparation et le passage de la certification AMF
Les différents packs pour la préparation et le passage de la certification AMF

En passant par mon compte personnel de formation (CPF), j’ai pu financer le Pack 6 mois d’un montant de 278€ sans débourser le moindre euro. C’était la première fois que j’utilisais mon CPF et j’ai été agréablement surpris de voir à quel point le processus d’inscription a été rapide.

En l’espace de quelques jours, j’ai pu obtenir les identifiants pour me connecter à l’espace formation dédié sur le site de l’École supérieure de la banque et commencer ma préparation à l’examen.

Une préparation qui peut être financée par le compte personnel de formation
Une préparation qui peut être financée par le compte personnel de formation

Comment se déroule la préparation à l’examen ?

Sur le site, l’espace « apprenant » propose un cours en ligne sur chaque thème qu’il est possible de télécharger au format PDF si vous souhaitez réviser sans avoir besoin de vous connecter à la plateforme de formation.

Une fois les connaissances acquises, vous pouvez vous entraînez de manière illimitée (dans la limite de votre pack) en réalisant les différents QCM.

À titre d’exemple, le premier module qui porte sur « Le cadre institutionnel et réglementaire français, européen et international » met à disposition un cours abrégé de 79 pages.

Ensuite, vous avez le choix entre :

  • Un QCM qui porte sur l’ensemble des questions du thème (14 questions au hasard sur les 256 questions possibles),
  • Plusieurs QCM sur des points spécifiques du cours (exemple : 30 questions sur « Le cadre de tutelle français »)

Vous obtenez une note sur 20 à la fin de chaque QCM avec en supplément la correction. Celle-ci vous permettant de voir les éléments à approfondir pour améliorer votre score par la suite.

Un historique de l’ensemble des QCM (et leur correction) reste visible ce qui vous donne la faculté de suivre votre progression et éventuellement revenir sur un ancien QCM si besoin.

Découvrir aussi :

Comment choisir une date d’examen ?

La procédure pour réserver une date d’examen est très simple. Elle se déroule en ligne dans l’onglet « inscription à la certification AMF » de l’espace formation du site de l’École supérieure de la banque.

Après avoir vérifié l’ensemble des informations vous concernant (nom, prénom, date de naissance et adresse), il vous suffit de choisir la délégation nationale qui vous concerne (Paris, Marseille, Lille, Bordeaux…etc) ainsi que le centre d’examen parmi la liste.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à sélectionner la date et l’heure de l’épreuve parmi les choix proposés par la plateforme. Pour vous donner une idée, lors de la rédaction de cet article, 8 dates sont disponibles pour le mois suivant, si vous passez l’examen à Paris.

Session d'examen disponibles sur le site de l'ESB
Session d'examen disponibles sur le site de l'ESB

Une fois validé, vous avez la possibilité de modifier la date d’examen jusqu’à 15 jours avant l’échéance. Et si aucune modification ne survient pendant la période, vous recevez un mail avec votre convocation environ une semaine avant l’épreuve.

Pour ma part, j’ai reçu ma convocation par courriel le 23 novembre pour une date d’examen le jeudi 2 décembre 2021 à l’ESB campus situé dans la Tour Atlantique à Paris – La Défense. Une fois sur place, nous étions une vingtaine de candidats et nous avions pour consigne d’apporter un PC portable ou une tablette pour réaliser le QCM (pas d’ordinateur fournit par l’établissement).

Emplacement du centre d’examen de l’ESB à La Défense

Mes conseils pour obtenir la certification AMF

Lorsque j’ai démarré la préparation à la certification AMF, j’ai tout de suite voulu évaluer mon niveau. J’ai donc démarré avec un QCM sur le premier thème et j’ai obtenu seulement 7 bonnes réponses sur 14 questions. Après plusieurs tentatives, le constat était que la note n’allait jamais au-delà de 10/14.

Je me suis rendu compte que j’avais des facilités sur un bon nombre de questions, mais que ce n’était pas du tout suffisant pour obtenir 80% de réussite. Et ce n’était que le premier thème…

Ce que je vous conseille, si vous êtes sur le point de démarrer la préparation :

  • Réserver 1h tous les soirs pour réviser le cours pendant 30 minutes puis enchaîner avec les QCM.
  • Prendre votre temps sur chaque thème et ne pas hésitez à recommencer les QCM des dizaines de fois afin d’obtenir une note supérieure à 18/20.
  • Avant l’épreuve, réaliser plusieurs fois l’examen blanc (il faut compter environ 30-45 minutes) afin de jauger votre niveau et vous mettre en conditions réelles.

Le résultat de ma préparation ?

J’ai finalement passé près de 20h au total sur la plateforme de formation. Grâce à ce travail, j’ai réussi à enchaîner un nombre de réponses correctes supérieure à 80% dans l’ensemble des examens blanc réalisés sur la plateforme (en général entre 85% et 90%).

Même si la marge d’erreur autorisée est faible pour cet examen (il faut + de 80% de réponses correctes pour l’obtenir), savoir qu’à chaque essai j’arrivais à dépasser ce seuil me procurais une dose de confiance.

Après avoir planché pendant 45 minutes sur l’épreuve dans la salle d’examen (sur les 2h prévu), je n’ai pas ressenti cette impression d’avoir échoué. J’étais conscient d’avoir loupé quelques questions car je n’y avais jamais été confronté pendant ma préparation. Toutefois, leur nombre était très limité.

Quelques heures plus tard, j’ai finalement pu visionner ma note en me connectant sur le site de l’École. J’étais ravi de voir la mention « certifié » avec 90.90% de réussite pour le bloc de questions A et 88.50% pour le bloc de questions C.

Mes résultats à l'épreuve de la certification AMF
Mes résultats à l'épreuve de la certification AMF

Quel bilan ?

Au fond, même si l’examen a été remanié pour le rendre plus difficile (2 042 questions possibles contre 600 auparavant), cette épreuve n’est pas insurmontable pour une personne qui possède déjà des connaissances en bourse ou qui s’y intéresse depuis un moment.

Idem pour un étudiant en BTS banque qui, je suppose, possède une grande partie des bases indispensables à connaître dans le cadre de cette épreuve.

En revanche, passer la certification AMF en partant de zéro me semble très difficile. La quantité de données à assimiler est importante. Le travail à fournir pour dépasser les 80% de réussite est loin d’être une partie de plaisir.

Dans tous les cas, cette formation m’a permis de découvrir certaines notions qui paraissaient assez floues jusqu’à présent. Notamment celles en rapport avec les OPCVM et les règles en matière de démarchages.

Le bilan est donc positif.


Une sélection de courtiers réglementés
4.7/5

Réglementé KNF – supervisé AMF

4.7/5

Supervisé CSSF, AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé Banque Centrale d’Irlande – supervisé AMF/ACPR




Testez gratuitement le compte démo

X