La liste des brokers autorisés par l’AMF en France en 2022

Article mis à jour le : 10 février 2022

Chaque année, plusieurs centaines de milliers d’épargnants français désirent faire fructifier leur capital et se lancent dans l’investissement en bourse. Que ce soit sur des instruments classiques (actions/ETF au comptant) ou dérivés (CFDs, options, Futures, Forex…), tous sont à la recherche des meilleurs courtiers autorisés et régulés en France.

En effet, alors que la majorité des brokers ont réalisé des efforts conséquents pour faciliter l’accès des particuliers aux marchés financiers à travers du contenu pédagogique et des plateformes de trading ergonomiques, les investisseurs français ne sont pas toujours à l’abris d’une arnaque avec le risque de ne pas pouvoir récupérer leurs dépôts chez un broker en France.

Après une dose de préparation et de recherches, nous avons compilé, dans cet article, l’ensemble des informations sur les brokers autorisés par l’AMF en 2022.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir. Les produits dérivés (CFD, turbos, Futures…) sont réservés à des traders expérimentés conscients des risques de l’effet levier.

Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

Comment vérifier que le broker est autorisé par l’AMF ?

Même si l’activité de prestataire de services en investissement (PSI) fait l’objet d’une régulation stricte par les autorités à l’internationale (FCA au Royaume-Uni, BaFin en Allemagne…), de nombreux acteurs en ligne profitent de la crédulité des particuliers pour leur proposer des services d’investissement de manière illicite.

Avant de penser à configurer votre premier trade sur le Forex ou obtenir les meilleurs spreads sur une paire de devise via un compte CFD à risque limité, vous devez protéger votre argent en passant par un site régulé et sécurisé.

Pour vous assurer que le courtier en ligne dans lequel vous souhaitez accomplir un dépôt et trader sur sa plateforme est un acteur de confiance, plusieurs outils vous permettent de constituer une liste blanche des acteurs de la finance :

  • Si vous émettez un doute sur la fiabilité d’un broker CFD en ligne, le site https://www.abe-infoservice.fr permet d’obtenir des renseignements et poser des questions. Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire de contact disponible en bas de la page ou de joindre un conseiller par téléphone au 34 14 du lundi au vendredi entre 8h00 à 18h00.
Le site ABE info service
La page d'accueil du site ABE info service
  • Le site REGAFI qui recense les agents financiers agrées et détaille les autorisations que chaque entité possède sur le territoire. Sur la fiche de chaque broker, vous pouvez retrouver le nom de l’autorité de surveillance qui assure la régulation des activités de son siège (FCA, BaFin ou CSSF par exemple) ainsi que l’existence d’un passeport européen s’il s’agit d’une succursale et qu’il exerce à l’international au sein de l’UE.
Le site REGAFI
La page d'accueil du site REGAFI
Une sélection de courtiers réglementés
4.7/5

Réglementé KNF – supervisé AMF

4.7/5

Supervisé CSSF, AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé Banque Centrale d’Irlande – supervisé AMF/ACPR


Comment déceler soi-même un broker frauduleux en 2022 ?

D’autres part, une analyse minutieuse du site internet du courtier CFD permet bien souvent de déceler des anomalies. C’est ce que j’enseigne sur cette page qui recense plusieurs analyses de courtiers frauduleux qui apparaissent dans la liste noire de l’AMF.

Parmi ces techniques :

  • Une requête « Whois » du nom de domaine afin de connaître son ancienneté et les informations sur l’identité de l’entreprise qui possède le site. Généralement, un nom de domaine récent dont les informations sur le propriétaire son cachés est mauvais signe). 
  • Une étude du profil de liens qui pointe vers le site afin d’observer sa popularité (un courtier CFD réputé a naturellement beaucoup de liens qui pointent vers son site).
  • Confirmer la présence d’un numéro Siret afin d’établir l’historique de la société et croiser les informations avec d’autres sites tels que société.com par exemple.
  • Vérifier si le courtier est présent physiquement en France. Certains courtiers malhonnêtes indique une fausse adresse sur leur site ou procèdent une usurpation en utilisant la localisation d’un courtier CFD sérieux. Il est donc nécessaire d’aller plus loin qu’une simple recherche sur « google map ».
  • Explorer l’offre de courtage du broker afin de vérifier qu’elle respecte les règles du régulateur (encadrement du levier pour les courtiers CFD, absence d’incitation à investir, absence de méthode commerciales agressives qui vous persuade de réaliser des dépôts…) et que son contenu est rédigé dans un langage correct. En effet, de nombreux sites de broker illicites sont rédigés dans un français approximatif par des intervenants parfois non francophone qui utilisent des outils de traduction automatique.
  • Observer la plateforme de trading que le broker met à la disposition de ses clients. En raison du coût pour développer sa propre application de trading, la plupart des sites illégaux fournissent un terminal tel que MetaTrader 4 (ou MT5). Ce dernier point est à prendre avec des pincettes car de nombreux intermédiaires sérieux proposent ce logiciel en raison de son efficacité et de sa popularité chez les traders.

Découvrir aussi :

Pourquoi l’AMF publie des mises en garde ?

Dans cet optique et afin d’éviter les arnaques et fraudes en tout genre réalisées par des entités peu scrupuleuses, l’Autorité des marchés financiers (AMF), gendarme de la bourse en France, qui a parmi ses missions celle de protéger les épargnants, publie régulièrement une liste des courtiers CFD pour lesquels elle met en garde le public.

Les motifs sont nombreux :

  • Usurpation d’un autre broker. Par exemple, le 29/11/2018, l’AMF a publié une mise en garde contre le site admiral-markets.com qui était en réalité un site frauduleux qui voulait se faire passer pour le broker CFD https://admiralmarkets.com
  • Usurpation d’un site gouvernemental. Le 10/04/2019 et le 22/04/2015, les site scpi-gouv.fr et www.optionbinaireamf.com ont été catalogués dans la liste noire car ils essayaient de se faire passer pour des sites reliés à l’Etat.
  • Interdiction de commercialiser des services et/ou des produits financiers auprès de la clientèle française. C’est le cas de nombreux brokers qui proposent de trader le Forex ou des cryptomonnaies en 2022.

Malheureusement, en raison d’un nombre important de sites frauduleux qui voient le jour régulièrement sur la toile et la difficulté à les identifier rapidement, la liste noire de l’AMF souffre d’un retard constant.

Il faut donc bien comprendre qu’un courtier CFD qui n’apparaît pas dans cette liste ne signifie pas qu’il est autorisé par l’AMF.

La liste noire de l’AMF en 2022

Voici un aperçu de la liste des courtiers qui ont été inscrits sur la liste noire de l’AMF depuis le 1er janvier 2020 et pour lesquels vous devez absolument éviter de placer votre argent au risque de perdre une partie ou la totalité de votre capital.

De plus, l’AMF avoue elle-même qu’elle n’arrive pas à surveiller en temps réel la totalité des acteurs de la finance et en particulier les courtiers frauduleux tant ils sont nombreux à apparaître chaque mois. D’autant plus lorsque les démarches de la commission des sanctions nécessitent du temps.

Toutefois, vous pouvez retrouver tout l’historique via le lien en bas du tableau :

ActifsSite internet ( liste noire de l'AMF )
Forexfmarketx.com
www.infinity4x.com
zmarket.global/fr
alphatradeplus.com
igcmarkets.com/fr
www.bitengecko.com
22-trading.com
www.orangefx247.com
www.standpointfinance.com/#home
fr.fundiza.com
intraders.com/fr
goldengates.global/fr
mybitchain.com
www.ftseifc.com/fren
www.primexbt.com
eu-trade4u.com
litegap.com/fr
www.igmholdings.com
www.nitrocapitals.com
fr.samtradefx.com
www.glluckfx.cc
www.pegasus-invest.com
https://www.uniontradecenter.com
https://fr.uptos.com
www.daxbase.com/fr
www.daxioma.com/fr
www.lvmexchange.com/fr/
www.bitworldfx.com
www.uniglobemarkets.com/?lang=fr / Uniglobe Markets Ltd
www.lotsfx.com / Lots Financial Group Limited
www.boxinvesting.com / www.boxinvesting.com
www.triton-online.com / www.triton-online.com
www.northern-lion.com / www.northern-lion.com
www.infinitrade.com / www.infinitrade.com
www.tcotrade.com/fr / TCO Trades Ltd
Crypto-actifswww.centogx.com
www.bitlionnaire.com
www.currenxro.com/fr
www.cryptofundfx.com
barclaysbplc.com
barclaystrade.com
agkapital.com
airnext.io
securelyriches.com/bitcoin-revolution
secureriches.com/bitcointraderc
securebitgains.com/bitcoinera
securelyriches.com/bitcoinevolution
www.btcoinpro.com / www.btcoinpro.com
www.bforinvest.com / www.bforinvest.com
www.man-investments.com / www.man-investments.com
www.wallet-secur.com / www.wallet-secur.com
www.libra-maximizer.com/fr / Libra Maximizer
Whiskyplatform.eurostrat-finances.com/fr/admin/login
patrimoine-ambition.com
www.tousmesbonsplans.com/campagne-whisky/index.php
www.whisky-patrimoine.com
www.whisky-veritas.com
www.good-whiskey.com / www.good-whiskey.com
www.cave-epargnewhisky.com / www.cave-epargnewhisky.com
www.epargnewhisky.com / www.epargnewhisky.com
www.investir-dans-le-whisky.com / www.investir-dans-le-whisky.com
www.epargne-whisky-avis-forum.com / www.epargne-whisky-avis-forum.com
www.epargne-whisky-formulaire.com / www.epargne-whisky-formulaire.com
www.epargne-whisky.com / www.epargne-whisky.com
www.blm-whisky.com / www.blm-whisky.com
Orugegroupbv.be
www.iam-invest.com
lamaisonlivreo.com
74invest.com
www.mf-capital.fr
www.financialpartners-ltd.com
www.ehcapital.fr
www.mansolutionsgroup.com
www.bfservicesonline.com
www.optimuminvests.com
www.nfinancial-partners.com
www.fx-vantage.com
www.edison-management.com
www.agf-placement.com
www.golddinar.fr / www.golddinar.fr
www.consero-capital.com / www.consero-capital.com
www.predictedmarkets.fr / www.predictedmarkets.fr
www.traditionf.com / www.traditionf.com
www.aeg-solutions.com / www.aeg-solutions.com
www.alter-investments.com / www.alter-investments.com
www.financedeutschcapitale.com / www.financedeutschcapitale.com
www.london-s-exchange.com / www.london-s-exchange.com
Vinswww.jdbr-investissements.com
bordeauxdirect1969.com/login
peroue-conseils.com/fr/admin/login
www.sasinef.com
www.flaconseil.com
www.sa-sinef.com
www.fla-conseil.com
www.societe-fermiere-des-vignobles.com
www.scd-invest.com
www.cavehcconseil.com
www.cave-aminvest.com
www.i-financial-advisor.com
horizon-patrimoine.com
www.vin-sur-vin.net
le-vin.info
www.maison-vin.com / www.maison-vin.com
www.capital-am.com / www.capital-am.com
www.cfm-wine.com / www.cfm-wine.com
Liste noire de l'AMFLa liste complète

A noter qu’aucun site internet en rapport avec les options binaires n’a été relevé par l’AMF dans sa liste noire. Après recherche, la dernière inscription date du 11 juillet 2019.

Une avancée significative dans le mesure où ces produits (avec le trading sur le Forex/devises) étaient les plus utilisés par les courtiers arnaqueurs pour démarcher les investisseurs particuliers afin de leur faire miroiter des gains considérables.

La raison vient de l’interdiction de commercialisation des options binaires  et de l’encadrement de la publicité de certains instruments financiers complexes (CFD) depuis le 1er août 2018 par le régulateur européen (ESMA) au sein de l’UE.

Découvrir aussi :

Quels instruments privilégient les courtiers illégaux ?

L’apparition, en 2020, du COVID-19, a effacé la belle performance enregistrée par l’indice CAC 40 en 2019 (+26% sur la période).

Avec un effondrement à partir de février 2020, passant de plus de 6 100 points sur ses plus hauts à presque 3 500 points quelques semaines plus tard, de nombreux sites internet frauduleux ont vu le jour, profitant de cette période de soldes sur les actions et de l’appétit soudain des particuliers pour la bourse et pour les placements sur des valeurs refuges.

Leur objectif : soustraire les données personnelles des apprentis traders pour ensuite les démarcher en ligne afin de leur proposer d’investir dans des produits financiers exotiques à fort rendement et sans risque à court terme.

Parmi les actifs, on retrouve :

  • L’Or
  • Les métaux précieux
  • Les grands crus
  • Le Whiskys

Dans un article du 26 mars 2020, l’AMF rappel qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé en contrepartie. Elle conseil, au passage, aux potentiels investisseurs (débutants) qui désirent s’adonner au trading en ligne de faire attention à :

  • Ne pas fournir leur coordonnées de cartes bancaires sans avoir vérifié le pedigree du site internet.
  • Ne pas faire confiance à un courtier qui demande par téléphone ou par mail de réinjecter des fonds après avoir perdu une partie du capital initial. En effet, la particularité des courtiers frauduleux est qu’ils incitent leurs victimes à effectuer régulièrement des dépôts, en expliquant qu’ils pourront gagner de l’argent et récupérer leurs pertes de cette manière. 
  • Rester méfiant face à des organismes qui vous contactent en se faisant passer pour des cabinet d’avocats ou des structures de l’Etat afin de vous aider à récupérer des sommes perdues sur une plateforme de trading. Ces derniers vous demandent de payer des frais pour engager les démarches et ne sont là que pour profiter de la situation et de votre désarroi.

Conclusion

De nombreuses arnaques prolifèrent sur la toile dans le domaine de la finance et particulièrement concernant l’investissement sur des produits financiers. Les démasquer n’est pas toujours simple.

Pour éviter de tomber sur une arnaque ou une usurpation, pensez avant tout dépôt d’argent, à examiner  l’écosystème du broker CFD (Siret de l’entreprise, historique de la société, avis des internautes, forums de discussions, compte de démonstration…). Ceci afin de réaliser un premier tri.

Enfin, pour contrôler que votre intermédiaire financier respecte les règles de son autorité de régulation et qu’il est autorisé à exercer en France, les données compilées par l’AMF et l’ACPR en lien avec la Banque de France (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) vous permettent de confirmer votre choix et ainsi investir une partie de vos économies sur une plateforme de trading en toute confiance.

Seulement une fois ce travail accompli, vous pourrez comparer les offres de courtages et chercher les meilleurs tarifs (spreads, commissions, frais de financement) et la plus large gamme d’instruments (Forex, indices, matières premières, métaux précieux, cryptomonnaies…) sur le marché en France.


Une sélection de courtiers réglementés
4.7/5

Réglementé KNF – supervisé AMF

4.7/5

Supervisé CSSF, AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé BaFin – supervisé AMF/ACPR

4.7/5

Réglementé Banque Centrale d’Irlande – supervisé AMF/ACPR