Le comparatif des brokers CFD


Lorsque j’ai débuté mon aventure d’investisseur en bourse en 2009, je ne connaissais que les actions au comptant et le SRD ( service de règlement différé ). J’avais l’habitude de spéculer sans levier sur la place parisienne et comme mon objectif était de dégager des plus-values à court terme, je me suis vite rendu compte que j’étais restreint.

J’avais envie d’avancer… d’aller plus loin… et de me lancer sur des produits ayant des règles plus souples que celles que j’avais connu jusqu’à présent ( mais qui dit plus souples veut dire également plus de risques ). Mes recherches m’ont poussé, presque par hasard, vers un produit qui n’était pas encore très populaires à l’époque ( 2012 ) qui se faisait appeler ” CFD ” et qui possédait la plupart des caractéristiques que je convoitais : 

  • La possibilité de bénéficier d’un levier allant jusqu’à 20 sur les indices et 30 sur certaines paires de devises.
  • Spéculer aussi bien à la hausse qu’à la baisse sur le marché. ( une véritable délivrance pour moi qui n’avait, jusque là, pas d’autre choix que d’investir dans un sens )
  • Ou enfin l’opportunité d’investir désormais sur des produits inaccessibles auparavant tels que les indices, les matières premières ou encore le forex.

10 ans… C’est le nombre d’années que j’ai passé sur les marchés financiers jusqu’à aujourd’hui… J’ai connu “des hauts” mais aussi “des bas”… J’ai appris, réfléchis, tenter des expériences… Mais ce qui m’a réellement fait avancer en bourse, ce sont toutes les erreurs que j’ai commises tout au long de mon périple. Et Parmi ces boulettes, l’une d’elle concerne le choix de mon broker.

Comment comparer les brokers CFD ?

Dis-moi si je me trompe mais mon petit doigt me dit que si tu es arrivé sur cette page, c’est que toi aussi tu t’intéresses aux CFD et tu te demandes certainement quel broker choisir pour commencer à investir sur ce type de produit sans mettre en danger ton capital. Et donc si mon flair est bon, tu vas suivre le même parcours que moi à mes débuts et te mettre en quête d’un courtier fiable et régulé en qui tu pourras accorder ta confiance. Et si possible disposant d’un choix d’actifs important et des tarifs compétitifs.

Je ne sais pas pour toi mais pour ma part, lorsque je me rends à la boulangerie, mon choix ne se fait pas que sur le prix du pain. D’autres critères vont m’amener à revenir ( ou non ) par la suite :

  • Le visuel de la boutique
  • La qualité de l’accueil que te réserves la vendeuse
  • La propreté des lieux
  • Et évidemment le goût du pain…

Mais pour le savoir, il faut, bien entendu, franchir la porte d’entrée et essayer…

C’est ce que j’ai entrepris, depuis 2012, en ouvrant des comptes chez de nombreux brokers CFD. J’ai connu les meilleurs comme les pires et cette expérience que j’ai acquise après toutes ces années, elle m’a permis de comprendre qu’un bon broker, ce n’est pas juste une grille tarifaire…

Les critères importants à étudier

Dans le tableau ci-dessous, je t’ai listé les éléments fondamentaux à retenir des deux brokers pour lesquelles j’ai eu entière satisfaction et qui en plus d’être ceux que j’utilise au quotidien pour trader, sont devenus après coup, des partenaires de mon blog. Bien entendu, il s’agit de mon avis personnel et entièrement basé sur mes propres besoins en matière de trading.

Année de création19742002
RégulationFCA ( Financial Conduct Authority )KNF ( Polish Financial Services Authority )
Dépôt minimum1€1€
Méthode de dépôtCarte bancaire
Virement
Paypal
Carte bancaire
Virement
Paypal
Validité du compte de démonstrationIllimité15 jours
Trading mobileOuiOui
Stop garantiOuiOui
ForexPlus de 80 paires de devises48 paires de devises
ActionsPlus de 12 000Plus de 1 500
IndicesPlus de 3020
Matières premières2621
Cryptomonnaies825
Spread EUR/USD0.7 Pips en moyenne 1.0 Pips
Spread CAC401 point1 point
Spread US301.6 points1.6 points
Cliquez sur le logo pour en savoir plus
LiensEn savoir plusEn savoir plus

Cela me fait un peu sourire de relire ce type de tableau comparatif des brokers CFD aujourd’hui car je me rends compte qu’à l’époque je ne comprenais pas grand choses à toutes ces histoires de spreads, de régulations ou bien de stops garanti.

Pour faciliter un peu les choses, je vais récapituler les éléments qui doivent retenir ton attention avant d’ouvrir un compte de trading chez un courtier CFD :

Connaître le type de régulation d’un broker CFD est essentiel

J’avais déjà parlé dans un précédent article de la manière de vérifier si un broker est autorisé à proposer des CFD en France mais ici on va parler de leur régulation. Pour faire simple, tous les brokers ne se valent pas et la régulation est là pour faire le tri

Quand je place mon argent dans un établissement financier, j’ai besoin de lui faire confiance. Et cette assurance, je vais l’obtenir à travers la régulation du broker. IG, par exemple, est régulé par la FCA ( Financial Conduct Authority ) qui garantie les dépôts des clients à hauteur de 85 000£ ( environ 95 000€ au 14/09/2019 ). Cela signifie que si IG était amené à faire faillite, les fonds seraient remboursés jusqu’à ce montant ( au maximum ) pour chaque client.

Il existe d’autre régulateurs dont le montant relatif à la garantie des dépôt est différente : CySEC ( 20 000€ ), FSCS ( 50 000£ )…

La langue utilisée par le service client

A part si tu es bilingue et que tu maîtrises la langue de Shakespeare comme ta poche, avoir un compte CFD chez un broker dont le service client est en français représente un vrai atout, surtout si tu débutes sur ce type de produit.

Il m’est déjà arrivé, il y a quelques années, d’appeler la personne qui s’occuper de mon compte et de me retrouver avec une anglaise avec un fort accent au téléphone. Si bien qu’une conversation qui aurait du tenir en 10 minutes en temps normal, m’a obligé à rester en ligne près d’une heure au final. Tout cela, pour cela pour un simple indicateur dont je n’avais pas compris le fonctionnement… Comment ça se serait passé si j’avais plusieurs milliers d’euros sur un trade et absolument besoin d’une information en urgence… ?

En effet, rien de tel qu’un interlocuteur qui parle la même langue que moi pour bien décoder les explications et surtout me faire comprendre en cas de soucis avec la plateforme de trading.

La rapidité des retraits

De nos jours, les CFD se sont particulièrement démocratisés auprès des investisseurs particuliers. Et même si l’ AMF ( l’autorité des marchés financiers ) a beaucoup travailler sur la protection des clients français contre les faux brokers ne disposant pas d’autorisation pour proposer leurs services dans l’hexagone ( la liste noire mise à jour régulièrement par le gendarme de la bourse en est la preuve ), je rencontre encore parfois des personnes ayant des difficultés à récupérer leur argent.

Là encore, il s’agit de bon sens. Au quotidien, quand vous prêter de l’argent à quelqu’un, vous vous assurez de connaître un minimum la personne. C’est identique quand il s’agit de comparer les brokers CFD. Vous devez récolter un maximum de renseignements afin de choisir celui qui présente le plus d’éléments en matière de sécurité des fonds investis.

Le broker dispose-t-il d’une plateforme mobile ?

Dans mon cas, il s’agit d’un critère vital. Ayant un travail et des activités à l’extérieur près de 8-9 heures par jour toute la semaine, j’ai besoin de suivre mes positions mais aussi de trader quand bon me semble.

Que je sois au cinéma, au WC, dans mon lit ou encore en pleine réunion, mon smartphone me suit partout. Il représente ma station de trading à lui tout seul et c’est sur celui-ci que j’effectue plus de 80% de mes opérations sur CFD.

L’autre élément qui me permettre de départager les différents brokers à partir du moment où ils possèdent cette fameuse application mobile, c’est la vitesse pour me connecter à mon compte de trading.

Parfois, dans la précipitation, il arrive que la volatilité sur les marchés fasse décaler les cours des actifs fortement. Dans ce cas précis, je dois accéder le plus rapidement à mon compte pour déboucler mes positions manuellement afin d’optimiser mes performances. Un simple détail technique ( la vitesse de connexion ) qui peut sembler sans importance au départ, peut donc devenir primordial quand on fait du daytrading voir du scalping depuis un bout de temps.