Avant de débuter les explications, il faut que tu saches que savoir lire un carnet d’ordres fait partie des bases indispensables pour optimiser tes investissements. Cela peut paraître anodin si tu effectues seulement quelques opérations par an mais si tu comptes prendre des dizaines ou des centaines d’opérations chaque mois ou chaque année, tu comprendras que les économies que tu réaliseras seront non négligeables.

De la même manière, cela peut te permettre de mieux comprendre la tendance à très court terme et principalement sur des titres cotés au fixing comme sur le compartiment ACCESS. Avec un peu d’expérience tu seras capable d’observer certaines manipulations dans le carnet d’ordres réalisées par certains intervenants. Chaque broker ne met pas à la disposition des investisseurs la même profondeur de carnet. A toi de bien choisir ton intermédiaire.

Cas n°1 : Absence de confrontation entre acheteurs et vendeurs

Dans un premier temps, il faut que tu visualises le carnet d’ordres comme une longue file d’attente où acheteurs et vendeurs vont échanger leurs places en fonction du prix qu’ils proposent mais aussi du moment où ils effectuent leurs offres.

Dans l’exemple n°1, on va prendre l’exemple d’un investisseur A qui va faire une offre d’achat de 200 actions à 9€ qu’il va mettre en place à 8h00 du matin. Le temps va passer et à 8h10, un investisseur B va faire une offre d’achat de 300 actions à 8€.
En face, on voit qu’un vendeur C fait une offre de vente de 200 actions à 10€ et un investisseur D fait une offre de vente de 400 actions à 11 euros.

Absence de confrontation entre acheteurs et vendeurs

Maintenant qu’on a posé les bases, on va comparer les offres des acheteurs et des vendeurs pour observer à quel prix l’action va coter à l’ouverture du marché à 9h. Du côté des acheteurs, on voit que la meilleure offre est de 9€ alors que du côté des vendeurs, elle est de 10€. Cela signifie que les deux groupes ne sont pas d’accord sur le prix. Aucune transaction n’aura donc lieu dans ces conditions et le cours d’ouverture sera identique à celui qui avait été fixé à la clôture de la séance de la veille.

Cas n°2 : Une transaction classique à l’ouverture du marché

Dans l’exemple n°2, on constate que l’offre la plus élevée parmi les acheteurs est de 10€. La situation est identique du côté des vendeurs avec un prix de 10€ également pour l’offre la plus basse. On peut donc en conclure qu’il y aura une confrontation dans le carnet d’ordres lors de l’ouverture du marché avec au minimum une transaction.

Analyse du carnet d'ordres avec une transaction à l'ouverture du marché

Comme je l’ai expliqué dans l’exemple précédent, pour savoir qui va avoir son ordre servi en premier parmi les deux acheteurs qui proposent 10€, il faut regarder celui qui a mis en place son ordre en premier. En l’occurence il s’agit de l’investisseur A. Ce dernier va donc aller grapiller l’ordre de vente fixé à 10 euros pour 400 actions. Il va donc pouvoir être servi pour la totalité de sa demande ( 200 actions ) et va de ce fait, disparaître du carnet.

Première transaction effectuée dans le carnet

Etant donné qu’il reste toujours un acheteur à 10€ pour 300 actions, il va lui aussi aller grapiller l’ordre de vente fixé à 10€ et dont il reste 200 actions. L’investisseur B sera donc servi partiellement à hauteur de 200 actions. Il restera dans le carnet d’ordres pour 100 actions et aura le choix d’attendre en espérant qu’un vendeur propose le reste toujours à 10 euros ou d’annuler son ordre auprès de son broker et se satisfaire des 200 actions qu’il a réussi à acheter à ce cours.

L'investisseur B servi partiellement

Cas n°3 : Le rôle de l’ordre ATP dans le carnet d’ordres

Dans le troisième exemple, on retrouve le même cas de figure, excepté qu’on va voir apparaître dans le carnet d’ordres, un troisième acheteur, qui va effectuer un ordre plus tard mais qui a la caractéristique d’être ATP ( à tout prix ). Cela signifie que cet investisseur est prêt à acheter des actions de l’entreprise X à n’importe quel prix et pour cette raison il va être prioritaire dans la file d’attente.

Un investisseur avec un ordre ATP

Dans un premier temps, l’ordre ATP à l’achat va être servi pour 300 actions à un prix de 10 euros car le vendeur qui a fait l’offre la plus basse est fixée à ce prix pour 400 actions.
Il va donc rester encore 100 actions à la vente à 10€.

L'ordre ATP est prioritaire

Dans un second temps, c’est l’investisseur A qui va être servi partiellement pour 100 actions à 10€. Il demandera toujours à acheter 100 actions à 10€ mais sera obliger d’attendre qu’un vendeur apparaisse à ce prix pour que celui-ci puisse compléter la transaction. En attendant, le cours d’ouverture du marché est fixé à 10€.

Dans cet exemple, on constate que l’investisseur A voulait 200 actions à 10€. Théoriquement, il aurait pu les avoir car un vendeur était prêt à se délester de 400 actions à ce prix. Pourtant, il s’est fait griller la priorité par un acheteur souhaitant acheter ATP ( à tout prix ).

Si l’investisseur A avait posé un ordre ATP à la place de son ordre à cours limité, il aurait pu avoir les 200 actions qu’il demandait à 10€ car son ordre aurait été effectué avant l’investisseur E. Concernant l’investisseur E, son ordre ATP aurait été servi pour 200 actions à 10€ puis pour 200 actions à 11€. Le cours d’ouverture serait donc fixé à 11 euros.

Sur le blog du médiateur de l’AMF ( autorité des marchés financiers ), j’ai trouvé un article très intéressant concernant une réclamation d’un particulier qui n’a pas vu son ordre exécuté dans sa totalité malgré une contrepartie suffisante dans le carnet d’ordres. Cet article peut te permettre de bien comprendre cette règle de priorité selon le type d’ordre utilisé en bourse.

Conclusion

Savoir lire un carnet d’ordres, c’est comme lorsque tu achètes un bien sur un site de petites annonces sur internet. Tu vas d’abord analyser le prix de vente proposé par l’ensemble des vendeurs et si tu constate que ta proposition n’est pas suffisante pour l’obtenir, tu vas peut-être adapter ton offre d’achat pour qu’elle convienne à un des vendeurs tout en essayant d’optimiser le prix afin de payer ce dernier le moins cher possible.
C’est donc à toi de t’entraîner à lire le carnet le plus rapidement possible afin de maximiser tes potentiels plus-values ( ou limiter tes pertes ) sur le marché.