Analyse technique : les 3 meilleurs indicateurs pour débuter

Update : 2 octobre 2023

Trouver des opportunités sur les marchés financiers amène les traders à chercher des outils afin d’identifier de nouvelles tendances sur un titre ou tenter de déterminer des zones de support et de résistance.

L’analyse chartiste, disponible sur les meilleurs logiciels d’analyse technique, consiste à analyser les données historiques d’une valeur cotée pour essayer de prévoir sa direction à court ou moyen terme. L’AT propose, à travers une panoplie d’indicateurs techniques, une interprétation de ces variations.

Dans cet article, vous allez découvrir les 3 meilleurs indicateurs pour commencer à analyser un graphique boursier lorsque vous réalisez vos premiers pas en bourse.

3 meilleurs indicateurs pour débuter en bourse

Investir comporte des risques. Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement. Certains liens sont suceptibles Pour plus de précisions sur nos avis, comparatifs et classements, consultez notre méthodologie.

Profiter des excès avec les bandes de Bollinger

Le premier indicateur technique que nous allons voir ensemble, ce sont les bandes de Bollinger.

Dans une interview accordée à MoneyShow en juillet 2011, un célèbre média financier américain, son concepteur, John Bollinger, indique que les bandes de Bollinger n’ont pas vocation à donner un signal au trader.

Selon lui, l’indicateur agit plutôt comme une information qui doit amener le trader à s’interroger sur le prix d’un titre. À savoir, si celui-ci est élevé ou faible par rapport à une base de référence.

Pour cela, l’indicateur est composé d’une moyenne mobile dont la période est fixée, généralement, à 20 (périodes) ainsi que deux bandes dont la distance correspond à deux fois l’écart-type des X périodes de la moyenne mobile.

Pour résumer, si le cours de du titre atteint la borne haute, cela signifie que le prix est élevé. S’il atteint la borne basse, c’est que le prix est faible. Tout l’intérêt de l’indicateur est d’identifier des excès à la hausse comme à la baisse sur une valeur de la cote.

Sachant que le prix évolue 95% du temps à l’intérieur de ces bornes, l’idée est donc d’entrer en position lorsque le cours du titre franchit l’une des deux bornes afin d’espérer ensuite une réintégration.

Trois zones où le cours de l'action LVMH corrige après avoir franchi les bandes de Bollinger
Trois zones où le cours de l'action LVMH corrige après avoir franchi les bandes de Bollinger

Il suffit ensuite de fixer un ordre stop loss à une distance suffisante pour encadrer le trade et limiter la perte potentielle.

D’autre part, John Bollinger indique qu’il peut également être intéressant de coupler les bandes de Bollinger sur deux « time frames » différents (exemple : 20 périodes sur un intervalle de 5 minutes et 20 périodes sur un intervalle d’une heure) afin d’avoir une vision à court et long terme et ainsi améliorer la qualité de l’information.

Scruter la force d’une tendance avec l’indicateur ADX

Développé par John Welles Wilder, connu pour avoir aussi conçu d’autres indicateurs tel que le RSI, l’indicateur ADX (average directional movement index) est un outil dont l’intérêt est de mesurer la force d’une tendance sur un titre.

Il est représenté par une ligne dont la valeur oscille entre 0 et 100.

De manière générale, dans un marché qui stagne, la valeur de l’indicateur ADX est inférieure à 20. Alors qu’une valeur supérieure à 20 montre un marché qui dessine une tendance (baissière ou haussière) marquée.

Dans cette optique, le franchissement à la hausse de ce seuil (20) par l’indicateur ADX peut donc être interprété comme un signal d’achat ou de vente car il montre qu’une nouvelle tendance est potentiellement en train d’émerger.

L'indicateur ADX montre la force d'une tendance haussière sur le titre Apple
L'indicateur ADX montre la force d'une tendance haussière sur le titre Apple

De la même manière, vous pouvez facilement reconnaître l’aboutissement et le probable retournement d’une tendance (voir une nouvelle phase de stagnation du cours), lorsque la valeur de l’indicateur ADX dépasse 50.

Bien entendu, l’indicateur ADX, comme les bandes de Bollinger vu précédemment, ne fournit qu’une information partielle. Il est indispensable de garder cela à l’esprit lorsque vous réalisez l’analyse graphique d’un titre.

Examiner la volatilité via l’indicateur ATR

Le troisième et dernier indicateur utile à ajouter à votre panoplie d’outils si vous débutez en bourse, c’est l’indicateur ATR (Average True Range), développé lui aussi par John Welles Wilder.

En effet, après avoir vu qu’il était possible d’identifier les excès sur un titre à travers les bandes de Bollinger et la force d’une tendance via l’indicateur ADX, il est maintenant temps de mesurer la volatilité d’un actif en passant par l’indicateur ATR.

Pour y arriver, l’indicateur se concentre sur trois données : La clôture de la veille, le point le plus haut du jour et le point le plus bas du jour. À partir de ces informations, l’indicateur calcule le « True range » à partir de la formule suivante :

True range = Valeur la plus importante parmi : A,B,C

  1. plus haut du jour – le plus bas du jour
  2. plus haut du jour – la clôture de la veille, en valeur absolue
  3. plus bas du jour – la clôture de la veille, en valeur absolue
L'indicateur ATR montre une hausse de la volatilité sur le titre LVMH
L'indicateur ATR montre une hausse de la volatilité sur le titre LVMH

Ensuite, en compilant les données via une moyenne mobile pondérée à 14 périodes, l’indicateur ART permet de visualiser, via une ligne, si le titre est dans une phase de forte volatilité ou non, simplement en observant sa dynamique.

Couplé avec l’indicateur ADX, les deux outils permettent de déceler des opportunités sur les marchés.

Conclusion

Si vous êtes novice en bourse et que vous souhaitez vous initier à l’analyse chartiste, ces 3 indicateurs sont intéressants à ajouter à votre boite à outils de trader.

En passant par le broker CFD XTB qui possède un des meilleurs simulateur de trading, vous pouvez découvrir par vous-même plusieurs dizaines d’indicateurs techniques sur la plateforme Xstation.

Enfin, si vous souhaitez aller plus loin, sachez qu’XTB propose de nombreux contenus de formations au sujet de l’analyse technique et le capital initial minimum requis pour ouvrir un compte réel seulement de 1 euro.


Guillaume Van iseghem fondateur du comparateur de brokers en ligne Le Trader du Dimanche
Guillaume Van iseghem

Spécialiste Finance & Bourse

Après une carrière de 8 ans au Ministère de l’économie et des Finances,, Guillaume décide de créer Le Trader du Dimanche en 2018 afin d’aider les investisseurs à décrypter les offres des brokers en ligne.

Alors qu’il place son argent en bourse depuis 2009, il décide de renforcer ses compétences et obtient la certification AMF en 2021 puis valide la formation de conseiller en investissements financiers en 2023.


*Investir comporte des risques. Assurez-vous de comprendre comment les instruments financiers fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

X

*Investir comporte des risques.
Les performances passées ne préjugent pas
des performances futures.

X