5 raisons d’investir en bourse plutôt que dans l’immobilier

D’après une étude publiée par l’INSEE le 26/03/2019, 58% des ménages sont propriétaires de leur résidences principales en France en 2018. Signe que les français sont attachés à la pierre.

Avec une hausse quasi constante des prix et les avantages fiscaux liés au statut de loueur en meublé. De nombreux investisseurs font le choix de se lancer dans l’investissement locatif chaque année. Un moyen pour eux de préparer leur future retraite. Et de garder ce petit côté rassurant lié au fait de placer son argent dans quelque chose de palpable. Et qu’ils peuvent toucher.

Pourtant, même si elle n’a pas toujours bonne presse dans l’hexagone. L’investissement en bourse possède de nombreux atouts du point de vue d’une partie des investisseurs. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir.

La possibilité de diversifier plus facilement votre portefeuille

L’inconvénient avec l’immobilier, c’est qu’il faut des moyens financiers considérables pour acheter un appartement ou une maison. Et les mettre en location. Afin de diminuer le risque, il est donc indispensable d’acquérir plusieurs biens. Sans quoi, le moindre défaut de paiement d’un locataire risque de vous placer dans une situation délicate.

Au contraire, en bourse, diversifier est plus simple. Il est possible d’acheter des actions à partir de quelques euros. Et diversifier votre portefeuille en accumulant une dizaine de titres. Vous pouvez même aller plus loin en faisant l’acquisition d’un ETF. Un moyen d’investir dans de nombreux actifs via un seul produit. À l’image des investisseurs qui placent leur argent dans l’ETF Lyxor Core MSCI World (DR) UCITS qui a pour objectif de répliquer la performance des principales sociétés cotées dans le Monde (moyennes et grandes capitalisation). Des sociétés telles qu’Apple, Microsoft ou encore Amazon.

  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Une plus grande liquidité

Investir une partie de son épargne en bourse, c’est également faire le choix d’un placement liquide. Même si ce n’est pas toujours le cas, un investisseur a la faculté de pouvoir revendre ses actions très rapidement sur les marchés boursiers. Sans pour autant faire décaler le cours de manière importante.

Concernant l’immobilier, la rapidité de la revente d’un bien va dépendre de nombreux critères : l’emplacement, le prix mais aussi la surface habitable. Dans une étude réalisée en 2019 par le site Seloger.com, la société a constaté que le délai pour revendre un bien était de 75 à 82 jours en moyenne en France. Soit plus de deux mois.

Pas de gestion de l’humain

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, un des moyens d’augmenter la rentabilité de l’opération est de gérer les locataires en direct. Le tout sans passer par une agence. Un exercice qui peut s’avérer périlleux si vous n’y êtes pas suffisamment préparé. D’autant plus si vous tombez sur des personnes de mauvaises foi. Ou encore pire, des locataires qui se transforment en squatteurs. En effet, gérer le relationnel n’est pas fait pour tout le monde.

D’autre part, cela vous force à habiter dans un périmètre assez proche du bien. Ceci pour éviter les frais liés aux allers-retours.

L’avantage de la bourse, ici, c’est de vous délivrer de cet aspect relationnel. Mais aussi de la contrainte géographique. Pour investir en bourse, il vous suffit d’avoir un ordinateur (ou un smartphone) et une connexion internet.

Découvrir aussi :

La performance peut s’avérer plus importante que dans l’immobilier

En investissant dans l’immobilier locatif, il est possible de gagner de l’argent de deux manières : en spéculant sur la hausse de la valeur du bien dans le temps et via les loyers perçus lorsque ce dernier est loué par un particulier ou une entreprise.

En bourse, le principe est sensiblement le même. Vous pouvez parier sur l’évolution de la valeur d’un actif (indice, matière première, action…). Mais vous pouvez aussi toucher des dividendes en plaçant vos économies sur des sociétés qui distribuent une partie de leurs bénéfices.

La différence entre les deux, c’est qu’il est possible d’observer un doublement du cours de certains titres cotés sur une période relativement courte. À titre d’exemple, le prix de l’action LVMH, la plus grande capitalisation boursière sur Euronext Paris, a enregistré une hausse supérieure à 100% sur les trois dernières années (+129%).

En revanche, il est beaucoup moins courant de voir la valeur d’un appartement doubler sur la même période.

Vous ne pouvez pas perdre plus que votre capital investi

Un élément que beaucoup d’investisseurs oublient lorsqu’ils décident de s’orienter vers l’immobilier ou vers la bourse. C’est le montant de la perte que cela peut engendrer si un scénario catastrophe survenait.

Lorsque vous réalisez un investissement locatif, vous souscrivez très souvent à un prêt pour bénéficier de l’effet levier et optimiser votre fiscalité (déduction des intérêts d’emprunt). Que se passe-t-il si votre locataire ne paie pas son loyer ? Et qu’en plus, il se permet de dégrader l’appartement ou la maison ?

Non seulement, vous devez honorer les mensualités auprès de la banque qui vous a accordé le prêt. Mais ce n’est pas tout. En effet, les dépenses liées aux réparations et à la remise en état du bien seront à votre charge. De même que les charges de copropriété. Vous seriez donc amené à perdre de l’argent dans l’opération.

En bourse, si vous investissez sur des actions/ETF, la perte maximale que vous pouvez subir ne peut pas aller au-delà du montant que vous avez investi. Et c’est également valable pour les CFD au sein de l’Union européenne dans le cadre d’un compte à risque limité.

5 raisons de préférer l'investissement en bourse plutôt que l'immobilier

Conclusion

Un investisseur qui préfère garder une certaine liberté au niveau géographique et en matière de liquidité aura donc tout intérêt à privilégier l’investissement en bourse pour faire fructifier son épargne.

Même si la volatilité est une caractéristique fondamentale des marchés boursiers et qu’elle peut entraîner des pertes importantes. Placer son argent en bourse peut s’avérer moins risqué que de le placer dans l’immobiliser locatif.

Enfin, si vous avez un profil plutôt introverti et que vous n’êtes pas forcément à l’aise pour gérer un bien en direct. La bourse est également une solution dans la mesure où vous pouvez gérer l’ensemble de vos positions simplement à l’aide d’un ordinateur.


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Le Trader du Dimanche

Le Trader du Dimanche est investisseur pour compte propre. Spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse, il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 8 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 10 années passées sur les marchés financiers.