Accueil Actualités 3 pays où s’expatrier quand on est trader indépendant

3 pays où s’expatrier quand on est trader indépendant

Alors que les salariés français sont toujours plus nombreux à vouloir quitter la capitale pour obtenir un cadre de vie plus agréable en province. Le tout, favorisé par l’essor du télétravail en pleine période de pandémie du Covid-19. D’autres particuliers, ceux qui ont découvert qu’il était possible de vivre de la bourse, ont également le désir de vivre ailleurs.

Qu’il s’agisse d’une question de fiscalité, d’une meilleure qualité de vie ou tout simplement d’une envie de changement, il n’est pas nécessaire de gagner des centaines de milliers d’euros par mois pour tenter l’expérience d’aller vivre à l’étranger.

Dans cet article, je vais vous présenter les 3 pays que j’ai sélectionnés pour s’expatrier quand on est trader particulier.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir.

L’île Maurice

Une plage sur l'île Maurice

Une plage sur l’île Maurice

L’île Maurice, située à l’Est de Madagascar, est une destination très prisée des traders car elle offre une fiscalité très intéressante. Avec une absence d’imposition sur les plus-values de valeurs mobilières et les dividendes, l’investisseur qui souhaite vivre de son trading peut profiter pleinement de ses revenus boursiers sans qu’ils soient grevés par l’impôt.

En parallèle, l’impôt sur le revenu dispose d’un barème unique (15%) qui est bien inférieur à celui appliqué en France. Celui-ci pouvant aller jusqu’à 45% (pour les revenus qui vont au-delà de 158 122€ par part).

À noter que l’île Maurice possède une convention avec la France depuis le début des années 1980 concernant l’absence de double imposition. Pour pouvoir bénéficier de ce régime fiscal, vous devrez cependant choisir entre plusieurs formules pour devenir résident permanent sur l’île Maurice. La plus simple consiste à investir dans un bien immobilier dont la valeur est au moins égale à 150 000$. Le tout, en résidant sur l’île plus de 6 mois dans l’année.

En dehors de l’aspect purement fiscal, l’île Maurice offre un climat tropical où il fait bon vivre (entre 20 et 30 degrés toute l’année). Vous pourrez également profiter des vastes plages paradisiaques qui entourent l’île.

Côté pouvoir d’achat, ce dernier est en moyenne 37% moins élevé qu’en France. À titre d’information, le revenu mensuel brut moyen des mauricien est de 1 062$.

Avec une superficie de 2 040km2 (643 801km2 pour la France), certaines personnes pourraient toutefois se sentir à l’étroit en résident de manière permanente sur l’île.

  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Dubaï

Vue aérienne de Dubaï

Vue aérienne de Dubaï

À environ 7 heures de vol en avion de paris, Dubaï représente également une destination intéressante pour les traders qui arrivent à vivre de leurs placements. En l’absence d’impôts sur le revenu ainsi que sur les plus-values et les dividendes, la capitale des Emirats Arabes Unis propose à ses résidents une fiscalité attractive.

Afin d’obtenir un visa et par conséquent, la résidence fiscale à Dubaï, vous avez deux possibilités :

  • Investir dans un bien immobilier dont la valeur est au moins égale à 1 millions de Dirhams (environ 230 000€ au 29/08/2021).
  • Créer une société dans une zone franche (vous pouvez détenir la société à 100% sans passer par un Sponsor). La durée du visa est de 3 ans renouvelable.

Bien entendu, vous devrez également résider plus de 183 jours au sein des Emirats Arabes Unis pour garder ce statut.

La ville de Dubaï, deux fois plus grande que l’île Maurice (4 114km2 vs 2 040km2) est un des lieux les plus modernes dans le Monde.

Même si la température est difficilement supportable pendant une partie de l’année (entre mai et octobre avec près de 40 degrés en moyenne), la plupart des expatriés voient dans la capitale des Emirats Arabes Unis, un emplacement où il fait bon vivre. Le tout avec un sentiment de sécurité qu’ils retrouvent difficilement dans d’autres pays.

Côté dépense, le coût de la vie est un peu plus faible qu’en France (-19%). Toutefois, cela dépendra principalement de votre style de vie une fois sur place. En effet, Dubaï offre un éventail impressionnant d’activités dont les prix peuvent rapidement avoir un impact sur votre portefeuille.

À noter que le salaire moyen brut des est de 2 761€ (vs 2 641€ en France).

Monaco

Vue aérienne de Monaco

Vue aérienne de Monaco

Pour les traders qui possèdent un capital conséquent, s’expatrier à Monaco peut s’avérer un bon compromis. La principauté qui compte un peu moins de 40 000 habitants pour une superficie de 202 ha, propose, elle aussi à ses résidents une exonération d’impôts sur le revenu, les plus-values et les dividendes.

Toutefois, pour y être éligible, vous devez obtenir l’autorisation de résider à Monaco. Pour cela, vous devez disposer d’un logement pour y vivre (en tant que propriétaire, locataire ou hébergé) et disposer de ressources financières suffisantes. Si vos revenus du trading ne sont pas jugés satisfaisants, une épargne d’un montant de 500 000€ au minimum placé sur un compte bancaire monégasque est requis depuis 2016 d’après l’Association Monégasque des Activités Financières.

Collé à la France, le Rocher offre la possibilité aux traders expatriés de rester proche de leurs racines. Le tout en bénéficiant du soleil et de la mer méditerranée (entre 15 et 30 degrés selon la période de l’année). D’autre part, la frontière italienne est accessible en à peine 10 minutes en voiture.

Bien que le portrait semble idyllique, sachez tout de même que la location d’un simple studio vous coûtera au minimum 2 500€. Des loyers à plus de 10 000€ pour un 4 pièces ne sont pas anecdotiques non plus. Des prix bien au-dessus de la moyenne que l’on peut connaître en France.

Par ailleurs, le salaire mensuel brut est de 4 870€ dans la principauté.

Découvrir aussi :

Quel pays choisir pour s’expatrier ?

Comme vous venez de le découvrir, l’île Maurice, Dubaï et Monaco sont des destinations qui peuvent intéresser les traders particuliers rentables qui arrivent à vivre de leur trading.

Bien entendu, cette liste a été réalisée en donnant un caractère prioritaire à la fiscalité (et à la météo de manière secondaire). Elle ne correspond pas forcément à l’emplacement idéal dont rêve chaque trader car vivre au quotidien dans un pays juste pour sa fiscalité ou son soleil ne suffit pas.

Dans un prochain article, je vous partagerai les pays dans lesquels je souhaiterai partir vivre si un jour j’envisage de m’expatrier en dehors de l’hexagone.


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Le Trader du Dimanche

Le Trader du Dimanche est investisseur pour compte propre. Spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse, il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 9 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 10 années passées sur les marchés financiers.