Découvrir le monde des Trackers

Un tracker ( ou ETF ) est un fond indiciel composé d’un certains nombre d’actions ou d’obligations et qui a pour objectif de répliquer les variations du cours d’un secteur d’activité ( pétrolier, bancaire, luxe… ), d’une zone géographique ( Europe, Amérique, Asie… ) ou encore d’un indice ( CAC40, SBF120, SP500 ).

Pour que ce soit plus simple à comprendre, imaginons que vous souhaitiez investir sur les 40 entreprises ayant la plus grande capitalisation à la bourse de Paris et qui sont regroupées au sein d’un indice : le CAC40. Plutôt que de vous embêter à acheter chacune des 40 actions individuellement, vous avez la possibilité d’acquérir un seul et unique produit, l’ETF, qui va répliquer leurs variations.

Stratégie à long terme sur un tracker à effet levier

Faut-il investir sur un tracker à long terme ?

Il y a quelques jours, un abonné de ma chaîne Youtube m’a demandé s’il était intéressant d’investir sur un tracker à long terme. Il faisait référence à une de mes …

L’intérêt des ETF ?

Quand je pose la question autour de moi, je constate que la plupart des investisseurs particuliers sont tentés d’acheter des actions individuellement avec pour objectif de trouver la/les pépite(s) dans le but de faire décoller le rendement de leur portefeuille.

Pourtant, lorsque je creuse un peu plus, je me rends compte que la majorité ne dispose pas des connaissances nécessaires pour analyser le business model de chaque société, son bilan ou même ses perspectives. Leur choix peut donc être interprété comme un pari plutôt qu’une décision mûrement réfléchie.

Diminuer le risque en investissant sur un panier d’actifs

En effet, choisir soi-même l’action dans laquelle investir représente un risque : celui de choisir un actif qui va sous-performer son indice de référence.

Si je décide d’investir dans une banque française, je prends le risque de me retrouver bloqué sur la seule banque qui ne profitera pas de la hausse des actions du secteur à l’avenir. Alors que si je place mon argent sur un ETF composé de l’ensemble des banques françaises, cette stagnation est compensée par la hausse des autres banques. L’idée ici n’est pas de remporter le jackpot mais de ne pas louper le train en cas de remontée globale du cours des actions.

Des frais réduits

Comme je l’ai exposé dans l’introduction, investir dans un ETF, c’est diversifier son portefeuille sans pour autant être obligé d’acheter chaque action qui compose le secteur convoité. L’avantage, c’est que de cette manière, vous allez économiser les frais que vous auriez du payer à votre courtier pour chaque action achetée séparément.

L’économie peut être très importante si vous prenez par exemple le Nasdaq ou le S&P500 qui sont composés respectivement de 100 et 500 actions même si en contrepartie, des frais de gestion ( dont le coût est généralement faible ) impacteront votre performance avec le temps.

Certains ETF éligibles au PEA

Un autre avantage de l’ETF, c’est qu’un investisseur peut en faire l’acquisition au sein de son PEA et ainsi profiter d’une fiscalité attractive.

Bien entendu, ce dernier doit être investis au moins à 75% en actions et titres de sociétés ayant leur siège dans l’Union européenne ou un Etat de l’espace économique européen. Toutefois, certains ETF peuvent contourner ce critères ( avec une méthode de réplication synthétique ).

Les ETF sont-ils populaires chez les investisseurs ?

Oui, les ETF ont la cote auprès des investisseurs particuliers mais aussi institutionnels.

Dans un article du journal Les Echos daté du 29 juillet 2019, celui-ci indique que plus de 5 600 milliards de dollars sont investis sur les ETF dont plus de 900 milliards rien qu’en Europe. 10 ans plus tôt, ce montant était d’à peine 200 milliards sur le vieux continent…

Apprendre les BASES
de l'investissement
en bourse

Idéal si tu n'as encore jamais investi sur les marchés et que tu souhaites avoir une vision globale des produits qui existent et la manière de démarrer en toute sécurité.