Le comparatif des courtiers actions

Le marché des actions est très recherché par les investisseurs particuliers. Plus facile d’accès que les produits dérivés, il s’agit d’une porte d’accès idéale pour ceux qui veulent commencer à placer leur argent sur les marchés financiers et faire fructifier leur épargne.

Pourtant, entre la théorie et la pratique, il y a un pas que beaucoup n’osent pas faire. Pour ceux qui franchiront ce cap, voici plusieurs comparatifs afin de vous aider à sélectionner le courtier le plus adapté à votre style de trading.

Vous allez pouvoir découvrir les avantages et les inconvénients de chaque intermédiaire ainsi que les éléments sur lesquels vous devez vous focaliser pour choisir le meilleur courtier actions.

1

5/5

2

4.5/5
Année de création20022013
RégulationKNF
(Polish Financial Services Authority)
BaFin
(Federal Financial Supervisory Authority)
Dépôt minimum1€0.01€
Méthode de dépôtCarte bancaire
Virement
Paypal
Virement
Compte de démonstrationOui
15 jours
Pas de compte démo
disponible
ActionsPlus de 2 400 actions
sur 16 places boursières
Un vaste choix
sur plus de 50 places boursières
Frais
Marchés Euronext
0€ jusqu’à 100 000€/mois
( 0.2% par ordre au-delà )
0.04% par ordre
Frais
Marchés US
0€ jusqu’à 100 000€/mois
( 0.2% par ordre au-delà )
0.50$ + 0.004$ par action
Cours en temps réel
(Euronext)
GratuitGratuit
Cours en temps réel
(autres places boursières)
GratuitGratuit
sur Francfort/Tradegate/CME
Payant
sur les autres places boursières
Trading mobileOuiOui
Cliquez sur le logo pour en savoir plus
LiensEn savoir plusEn savoir plus

*Investir comporte des risques. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les instruments financier fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Comment comparer les courtiers actions ?

Le premier tri qu’un investisseur peut effectuer lorsqu’il désire se diriger vers un courtier actions de qualité, c’est d’identifier les intermédiaires qui proposent des actions au comptant (les vraies actions) et ceux qui ne proposent que des produits dérivés d’actions sous forme de CFD.

Cette distinction est très importante car elle aboutit à des stratégies totalement différentes.

Une action au comptant octroi à l’actionnaire plusieurs droits (droit au dividende, droit d’assister aux assemblées générales des actionnaires, droit de vote). D’autre part, lorsque vous tradez les actions au comptant, vous pouvez spéculer uniquement à la hausse et sans effet levier. L’avantage, c’est que vous ne subissez aucun frais pendant toute la durée de votre investissement (en référence aux frais de swap). Un point crucial si vous envisagez de rester positionné sur un titre pendant plusieurs mois/années.

Un CFD action est un produit de gré à gré proposé par un courtier spécialisé dans ce type d’instrument. Il ne vous octroi aucun droit. Vous ne pouvez donc pas bénéficier d’un éventuel dividende sur un titre ni participer aux décisions de l’entreprise en AG. De plus, toute position détenue d’un jour sur l’autre fait l’objet de frais de financement (swap) ce qui diminue la performance sur le long terme.  En contrepartie, grâce à des règles plus souples, le CFD action vous permet de spéculer à la hausse comme à la baisse avec un effet levier pouvant aller jusqu’à 1 :5.

Le courtier est-il régulé par une autorité de confiance ?

Le monde du trading, comme d’autres domaines, est gangréné par certains acteurs qui agissent en dehors du cadre légal. Le risque est de perdre vos économies en plaçant votre argent chez un broker qui n’est pas fiable.

Lorsque vous choisissez un courtier, il est donc indispensable de vous tourner vers un établissement réglementé par une autorité reconnue. En Europe, les licences qui procurent la plus grande protection sont la BaFin (Autorité allemande) ou la CSSF (autorité luxembourgeoise) par exemple.

L’autre critère, c’est de privilégier un intermédiaire qui possède des bureaux physiques dans votre pays de résidence (à l’image d’XTB qui possède une succursale à Paris). En plus d’être un gage de sérieux, les autorités auront plus de facilité à poursuivre un acteur établit en France (en cas de pépins) plutôt qu’une société basée dans un pays lointain, et parfois, en dehors de leur juridiction.

Les tarifs sont-ils compétitifs ?

Même si la majorité des brokers en ligne ont abandonné la facturation de droits de garde, chaque courtier détient une offre spécifique concernant les frais et commissions qu’il appliquent à ses clients.

L’attention des investisseurs doit se focaliser sur la méthode de calcul de ces frais. Il faut regarder s’il s’agit de commissions fixes, variables ou hybrides et identifier l’offre la plus adaptée en fonction de votre profil (nombre d’ordres transmis chaque mois) et votre capital (quel montant par ordre en moyenne).

Un compte de démonstration est-il disponible ?

Rien de plus ennuyeux que de devoir créer un compte réel chez un courtier actions, transmettre tous vos documents d’identités et même envoyer des fonds, pour finalement vous rendre compte que vous ne souhaitez pas poursuivre avec ce dernier car certains éléments ne vous conviennent pas.

Pour pouvoir appréhender le fonctionnement de la plateforme de trading ou tout simplement valider une stratégie via des fonds fictifs, l’accès à un compte de démonstration est souvent le meilleur moyen de tester et approuver votre futur intermédiaire.

Quels sont les supports pour trader ?

De nos jours, un des critères principaux que recherchent les investisseurs sur actions, c’est la mobilité. Tout le monde ne souhaite pas fixer une station de trading à 6 ou 8 écrans pendant des heures.

En effet, de nombreux courtiers en ligne propose désormais des applications mobiles compatibles avec votre tablette ou votre smartphone afin de pouvoir négocier sur les marchés financiers à tout moment, et ce, même à l’extérieur.

Les courtiers qui offrent l’accès aux meilleurs plateformes mobiles sont donc très recherchées par les traders.

Quelle est la qualité du service client ?

Un dernier élément sur lequel vous devez porter votre attention lors du choix de votre courtier actions, c’est celui de la qualité du service client.

Cela passe par les canaux de communications qui vous permettent, le jour où vous souhaitez effectuer une réclamation, contacter le support. Celui-ci est-il accessible par téléphone, par e-mail, par tchat en ligne ou encore par courrier ?

Enfin, la langue utilisée pour les échanges peut également être un facteur déterminant. Un support qui parle dans une langue étrangère que vous ne maitrisez pas peut engendrer des problèmes de compréhension.

Dans la panique, cela peut aboutir à une perte d’argent. Par exemple, si vous n’arrivez plus à accéder à votre compte de trading et qu’en voulant passer un ordre au téléphone (en urgence), l’opérateur configure celui-ci avec des données différentes de celles que vous avez indiqué.

Trouvez le meilleur courtier actions

XTB vs Trade Republic

XTB vs Trade Republic : quel courtier choisir en 2021 ?

Comparatif /
Trade Republic, une entreprise d’investissement en ligne allemande crée en 2015, propose depuis le début de l’année 2021 aux investisseurs français d’acheter des actions et des ETF en bourse.Déjà présent …
XTB vs Binck

XTB vs Saxo bank : qui privilégier pour les actions ?

Comparatif /
Après DEGIRO et Boursorama, nous allons comparer l’offre de courtage de Saxo Banque, un acteur bien connu des investisseurs particuliers en France.Depuis le rachat de Binck en décembre 2018, il …
XTB vs Boursorama

XTB vs Boursorama : qui choisir pour trader les actions ?

Comparatif /
Si vous suivez mes aventures boursières, vous savez que je possède un compte-titre et un PEA chez la banque en ligne Boursorama. En effet, je vous partage régulièrement mes positions …
XTB vs Degiro

XTB vs DEGIRO : Quel est le meilleur courtier actions ?

Comparatif /
Alors que le courtier XTB propose une offre « sans commission » concernant les actions et les ETF (au comptant), Beaucoup se demandent si l’offre de DEGIRO rivalise avec le …