fbpx

Pourquoi j’ai fait le choix de trader en bourse sur mobile ?

Régulièrement, je rencontre dans les commentaires de ma chaîne Youtube ou sur les différents forums que je consulte, des investisseurs qui n’arrivent pas à basculer sur la version mobile que leur propose leur broker. Ils se contentent, tout au plus, de suivre leurs positions via ce support sans véritablement utiliser les possibilités qu’une telle solution peut leur procurer.

Pour confirmer cette défiance, j’ai réalisé un sondage dans l’onglet communauté de ma chaîne Youtube et le résultat est sans appel. La majorité des sondés répondent qu’ils n’utilisent pas ou peu l’application mobile pour trader au quotidien. Pourtant, cette version destinée à un usage nomade est particulièrement adaptée aux investisseurs particuliers que nous sommes.

Pour te faire comprendre mon point de vue, je vais donc te montrer pourquoi j’en suis arrivée à cette conclusion et peut-être qu’après avoir essayé, tu finiras par me laisser un commentaire sous l’article pour me dire que tu as basculé toi aussi du côté des traders nomades.

Vous voulez débuter en bourse et apprendre à devenir un investisseur rentable ?

Vous souhaitez obtenir des revenus complémentaires ou préparer votre future retraite ? 

Cliquez ici pour découvrir ma formation en ligne LTD

Pourquoi se tourner vers la version mobile ?

Lorsque j’ai commencé à placer une partie de mon argent en bourse après la crise des Subprimes, les smartphones pointaient à peine le bout de leur nez et le débit d’une connexion 3G était loin du niveau que l’on connait de nos jours avec la nouvelle norme 4G.

A vrai dire, mon téléphone était tellement lent que j’avais beaucoup de peine à simplement suivre la cotation de certains titres. Surtout que le supermarché dans lequel je travaillais à temps partiel en parallèle de mes études devait probablement être un ancien bunker tellement la connexion internet de mon téléphone était épouvantable… Bref ! L’idée d’utiliser une application mobile pour spéculer sur les marchés n’était pas du tout à l’ordre du jour.

Mais aujourd’hui, maintenant que toutes les étoiles sont alignées au niveau technique, un trader nomade a-t-il désormais les moyens de trader dans de bonnes conditions ?

Les avantages

Depuis quelques années, j’investis quasi exclusivement sur des CFD avec un effet levier qui est relativement faible ( surtout ces derniers temps ) mais qui nécessite un suivi très régulier pour atteindre mes objectifs. Je me dois donc d’avoir plusieurs fois par jour l’évolution de mes positions devant les yeux pour adapter mes choix.

Heureusement pour moi, même si je n’ai plus la chance d’être étudiant aujourd’hui, et que je me retrouve, comme toi probablement, face à des responsabilités dans la vie de tous les jours ( vie de famille, travail, sorties entres amis…etc ), les évolutions techniques en matières de télécoms font que je détiens à ce jour, un smartphone très rapide, permettant de switcher entre plusieurs pages à la vitesse de l’éclair et une connexion 4G+ pour suivre le flux de cotation sans problème.

Le principal avantage de la version mobile, c’est donc qu’avec les caractéristiques techniques que l’on connait maintenant sur les smartphones, il est possible d’assurer le suivi de ses positions à n’importe quel moment de la journée et finalement de pouvoir rester actif sur les marchés en parallèle de ses activités à l’extérieur. Si bien que pour être honnête, je suis capable de prendre des positions à n’importe quel endroit ( salle de bains, restaurant, dans les transports en commun… )

Le second avantage, et j’en parle plus loin dans l’article, c’est la capacité dont ont fait preuve les brokers et notamment XTB afin d’épurer au maximum la version mobile pour ne garder que ce qui est fondamentale. Exit les indicateurs à foison ou encore les news affichées par dizaines sur la version bureau. On peut, dès lors, rester concentré sur le prix de l’actif et rien que le prix.

Les inconvénients

Même si tu as compris que j’étais un fan inconditionnel du trading mobile, je dois reconnaître qu’un élément me dérange dans ce tableau idyllique que je t’expose. Cette chose, c’est le fait de devoir constamment passer d’un onglet à l’autre pour obtenir une information ou pour passer un ordre.

Je ne te raconte pas le nombre de fois où je dois alterner entre le ticket d’ordres de l’actif que je désire trader et l’onglet relatif à mes positions en cours pour les clôturer quand j’estime que l’objectif a été atteint… De quoi faire perdre patience dans certains cas si je trade de cette manière toute la journée.

Ouvrir un compte de démonstration chez XTBOuvrir un compte de démonstration

Un aperçu de l’interface mobile de l’application de trading XTB

Lancer un trade sur son téléphone

Lorsque je lance l’application de trading XTB, je suis surtout impressionné par le travail réalisé par les concepteurs pour mettre en avant uniquement les informations nécessaires à mon activité d’investisseur. Je ne ressens à aucun moment l’impression d’être pollué par des données inutiles et mon regard se porte automatiquement sur le principal.

Comme tu peux le voir sur la première copie d’écran que j’ai réalisé via mon tout nouveau smartphone ( un Xiaomi Mi 9 SE ), le détail d’un actif sur l’application se décompose en deux parties.

Détail de la marge et du swap journalier sur la plateforme mobile XTB

1 et 2

1) Un graphique en version réduite sous forme de bougies dont il est possible de modifier l’intervalle de temps pour l’adapter à la période que tu souhaites observer. Par défaut, il est réglé en H1 ce qui signifie que chaque bougie traduit l’évolution du cours de l’actif sur une période de 1 heure. Il est possible d’étendre le graphique sur l’ensemble de l’écran ce qui te donne la faculté, cette fois-ci d’appliquer des indicateurs graphiques pour améliorer ton analyse. J’ai remarqué que le nombre d’indicateurs était toutefois moins fournit que la version PC. Mais ce n’est pas vraiment un soucis pour moi car j’en utilise très peu et les principaux sont bien présent.

2) La deuxième partie représente le ticket d’ordre et permet de choisir le sens dans lequel tu souhaites spéculer ainsi que le nombre de lots à acquérir. Je le répète régulièrement : Attention à bien régler le nombre car dans le cas d’XTB, 1€ le point sur l’indice CFD CAC40 correspond à 0.1 contrat ( contrairement à d’autres brokers où il s’agit d’1 contrat ).
D’ailleurs, avec les informations disponibles sur la capture d’écran on peut voir qu’il est possible d’acheter 0.10 contrat CFD CAC40 à un cours de 5 259.2 points. La valeur du point est de 1€ ce qui représente une exposition sur le marché d’un montant de 5 259.2€ et cela signifie également qu’à chaque fois que le cours de l’indice augmente de 1 point, la valeur de la position s’appréciera de 1€. Pour pouvoir prendre cette position et éviter que le broker ne solde celle-ci automatiquement, le compte de trading doit être positif à hauteur de 262.94€ au minimum ( en réalité il prévoir une marge supplémentaire car la position peut être négative à certains moment ). Et pour finir le fait de garder cette position sans la déboucler jusqu’au lendemain va te coûter environ 0.37€ par jour.

3) La possibilité de positionner un ordre take profit (limite) afin d’indiquer à quel niveau le broker doit clôturer ton trade quand il sera en gain ( par exemple, donner l’ordre de vendre ta position si tu atteint une plus-value latente de 20€ ). Mais aussi un ordre stop loss, ce qui revient à la même chose, hormis qu’ici tu fixes le prix auquel ton trade sera débouclé lorsque tu es en perte. Une manière de limiter les dégâts et éviter de laisser courir celles-ci.

4) Et enfin, un outil qui, moi personnellement, m’aide à prendre une décision lorsque je suis sur mon smartphone… il s’agit des données statistiques. Le plus haut et le plus bas de la séance, le sentiment de marché qui indique la répartition des positions des clients XTB sur le produit ( intéressant surtout quand on sait que près de 80% des investisseurs particuliers sont perdants sur le long terme sur ce type de produits ) et pour finir la performance sur plusieurs périodes ( journalière, hebdomadaire et mensuelle ).

Prise de position sur l'indice CAC40 cash sur smartphone

3

Statistiques fournies par l'application mobile XTB sur l'indice CAC40 cash

4

Clôturer un trade et visionner son historique pour calculer ses gains

De la même manière que sur la version bureau, il est possible de clôturer une ou l’intégralité des positions en cours facilement. Pour cela, il suffit de cocher les lignes souhaitées et de confirmer son choix.

Maintenant, abordons le sujet de l’historique des transactions. Depuis quelques jours, je partage mes résultats personnels en bourse via les différentes vidéos que j’ai réalisé en direct sur Youtube mais aussi à discutant avec les abonnés à travers le salon DISCORD ( une application qui ressemble à un chat où il est possible d’écrire, partager des images et des vidéos ou encore de parler de vive voix afin de faciliter les échanges ). Pour le faire facilement à partir de mon téléphone, je ne cherche pas à trifouiller dans des dizaines d’options pour obtenir tous les détails de mes positions. Ce que je souhaite c’est le gain ou la perte de mes trades, c’est tout…

Quand je me retrouve dans l’onglet « trésorerie », tout est clair ! Je sais s’il s’agit d’un trade clôturé ou des frais de financement ( SWAP ) et le résultat est affiché à droite de l’écran. Rien de plus et c’est bien suffisant !

Je peux donc sortir ma calculette ( en réalité celle de windows ) et je m’amuse à calculer ma performance du jour afin de l’imputer dans mon fichier de suivi que j’ai créé sur Excel.

Historique des positions

Ouvrir un compte de démonstration chez XTBOuvrir un compte de démonstration

Les autres services

Calendrier économique

Comme on vient de le voir, tout le travail effectué sur la version mobile tend à restituer le maximum d’informations possible à l’investisseur tout en ne gardant que l’essentiel. C’est un constat que je fais dans la mesure où il m’est arrivé de nombreuses fois ces dernières années de passer plus de temps que nécessaire sur mon ordinateur à décortiqué les graphique dans tous les sens en raison du nombre incalculable d’indicateurs disponibles. Cette version mobile rejoins donc ma philosophie « minimaliste » que j’évoque dans la formation LTD.

Dans la même veine, on retrouve le calendrier économique qui est un véritable bijou de simplicité. Pas de fioriture. Tout ce que je veux savoir est là : valeur de la précédente statistique, le chiffre publié à l’heure prédéfini et enfin la prévision des analystes… Passé, présent et futur en somme ! Que dire de plus ? Que ce calendrier est plus claire que bon nombre de calendrier disponibles sur internet.

Le dernier service dont j’ai envie de te parler dans cet article, c’est le « sentiment client ». Cet indicateur traduit en réalité la répartition des positions en cours des clients ayant un compte de trading chez le broker. Il permet de savoir dans quel sens la majorité des investisseurs particuliers de la plateforme investissent. Et pour ma part, je l’utilise dans ma stratégie à court terme car il représente, selon moi, une information de premier choix. En effet, depuis les nouvelles règles édictées par l’ESMA au 1er août 2018, chaque broker a désormais l’obligation d’afficher dans ses supports de communications les données liées au pourcentage d’investisseurs perdants. Cela a permis de savoir que près de 80% des particuliers perdaient sur le long terme sur les CFD.

A partir de ce constat, je me sers désormais du sentiment client pour adapter mes prises de positions. Le fait que cette information apparaisse sur la version mobile de l’application XTB est donc une bonne chose selon moi.

Conclusion

Même si chaque trader a ses propres habitudes qui elles-mêmes sont le fruit d’un apprentissage bien particulier, un peu comme un adulte qui a passé sa vie à travailler pour une entreprise et qui a peur d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs,  il est possible de faire évoluer ses méthodes et d’adopter de nouvelles manières d’aborder les marchés. C’est ce que j’ai fais après 3 ans à utiliser uniquement l’ordinateur et je ne regrette absolument pas. Au contraire, je reconnais utiliser mon smartphone au moins 80% du temps au minimum.

Vous voulez débuter en bourse et apprendre à devenir un investisseur rentable ?

Vous souhaitez obtenir des revenus complémentaires ou préparer votre future retraite ? 

Cliquez ici pour découvrir ma formation en ligne LTD

D'autres articles qui pourraient t'intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *