Comment calculer l’indicateur RSI avec Excel ?

Article mis à jour le : 19 janvier 2023

Bien que nous n’avons pas la capacité de prédire l’avenir, nous avons la possibilité d’analyser les données historiques du cours d’un actif à travers des indicateurs techniques tel que le Relative Strength Index (RSI) 💡.

De cette manière, observer le passé peut nous permettre d’identifier des schémas redondant qui pourrait se reproduire sur le titre.

Afin de vous aider à y voir plus clair, découvrez ce qui se cache derrière l’indicateur RSI en bourse et comment permettre à Excel de le calculer facilement 🔥.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir. Les produits dérivés (CFD, turbos, Futures…) sont réservés à des traders expérimentés conscients des risques de l’effet levier. Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

🔎 Qu’est-ce que le Relative Strength Index (RSI) ?

Le RSI est un indicateur technique crée en 1978 par l’ingénieur américain J. Welles Wilder (1935-2021). Très populaire chez les traders particuliers, l’ensemble des plateformes de trading l’ont configuré par défaut sur leurs graphiques boursiers.

À ce sujet, je vous explique sur cette page comment ajouter l’indicateur RSI à la plateforme de trading MT4.

L’objectif de l’indicateur est d’identifier la force acheteuse ou vendeuse sur un titre ⭐ quelle que soit l’intervalle de temps. Il peut donc être utilisé par des scalpeurs, des day traders ou même des investisseurs à long terme.

Pour cela, il va employer la moyenne mobile arithmétique (ou exponentielle) des hausses et baisses du cours de l’actif au cours d’une période donnée.

La formule est la suivante : RSI = 100 – ((100/(1 + (H/B)))

H : représente la moyenne mobile des hausses sur une période T

B : représente la moyenne mobile des baisses sur une période T

👉 Comment interpréter le RSI sur un graphique boursier ?

Le résultat que l’on trouve avec la formule du RSI est compris entre 0 et 100. Plus le chiffre se rapproche de 0, plus le courant vendeur sur le titre est puissant. Et au contraire, plus il se rapproche de 100, plus les acheteurs ont la main.

Pour identifier cette zone de surchauffe, il est admis de dire que si le RSI dépasse 70, nous sommes dans une phase de surachat 📌. Dans ce cas, le franchissement à la baisse de cette zone par la suite peut être révélateur d’une correction.

À l’opposé, si le RSI franchit la zone des 30 à la baisse, nous sommes en présence d’une zone de survente 📌. Dès lors, le retour au-dessus de cette zone peut faire apparaitre un signal se traduisant par un probable rebond à court terme.

Représentation de l'indicateur RSI sur un graphique boursier
Représentation de l'indicateur RSI sur un graphique boursier

Bien entendu, l’interprétation du RSI ne s’arrête pas là. Il existe de nombreuses méthodes de lecture de l’indicateur. Comme le principe de la divergence entre l’évolution du cours du titre (qui va progresser à la hausse par exemple) et celui du RSI (qui va se tasser voir baisser).

Découvrir aussi :

👉 Comment calculer le RSI avec Excel ?

Dans l’exemple qui va suivre, on souhaite analyser l’évolution de l’indice CAC 40 entre le 01/05/2021 et le 31/05/2021. Et plus particulièrement le RSI sur une période de 14 jours.

Comme nous l’avons vu précédemment, la formule du RSI est la suivante : RSI = 100 – ((100/(1 + (H/B))).

Afin d’obtenir le niveau de l’indicateur, il faut connaitre H et B. Il faut donc passer par 4 étapes 💎 au préalable :

🚩 Étape 1 : calculer l’évolution du cours par rapport à la veille pour chaque séance

La formule est la suivante : (cours du jour-cours de la veille)

1ère étape calculer la différence entre le cours du jour et de la veille
1ère étape : calculer la différence entre le cours du jour et celui de la veille

🚩 Étape 2 : distinguer sur des colonnes différentes les hausses et les baisses

La formule est la suivante pour les hausses : SI(évolution du cours>0;évolution du cours;0)

Avec cette formule, si l’évolution du cours de bourse est supérieure à 0, Excel doit afficher la valeur de cette évolution. Sinon elle doit indiquer la valeur « 0 ».

Il faut faire la même chose avec les baisses :

La formule est la suivante pour les baisses : SI(évolution du cours>0;évolution du cours;0)

Avec cette formule, si l’évolution du cours de bourse est supérieure à 0, Excel doit afficher la valeur de cette évolution. Sinon elle doit indiquer la valeur « 0 ».

2ème étape Distinguer sur des colonnes différentes les hausses et les baisses
2ème étape : Distinguer sur des colonnes différentes les hausses et les baisses

🚩 Étape 3 : mesurer la moyenne des hausses et des baisses

Formule = MOYENNE(des hausses des 14 derniers jours)

Formule = MOYENNE(des baisses des 14 derniers jours)

Cette fois-ci, on souhaite faire la moyenne des hausses et des baisses des 14 derniers jours.

3ème étape Mesurer ensuite la moyenne des hausses et des baisses
3ème étape : Mesurer la moyenne des hausses et des baisses

🚩 Étape 4 : évaluer la différence entre la moyenne des hausses et la moyenne des baisses

Formule = (Moyenne des hausses des 14 derniers jours/ Moyenne des baisses des 14 derniers jours)

Le résultat représente le RSI, soit un nombre compris entre 0 et 100.

4ème étape Évaluer la différence entre la moyenne des hausses et la moyenne des baisses
4ème étape : Évaluer la différence entre la moyenne des hausses et la moyenne des baisses

🎯 Conclusion

Comme vous venez de le voir, la formule pour obtenir le RSI est plutôt simple à assimiler. Après avoir télécharger l’historique de cotation d’un actif en bourse, il suffit de quelques minutes pour arriver au résultat. Vous connaissez désormais la marche à suivre pour calculer vous-même l’indicateur RSI via le logiciel Excel 🚀.

Bien que les plateformes de trading calculent automatiquement le RSI et vous permettent de ne pas avoir à vous donner cette peine. La démarche de comprendre les rouages de cet indicateur est à votre honneur et vous sera probablement bénéfique dans votre apprentissage de la bourse.


Le Trader du Dimanche

Titulaire de la certification AMF, Guillaume Van iseghem est spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse et des produits dérivés.

Il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 11 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 13 années passées sur les marchés financiers.


Investir comporte des risques. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les instruments financier fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.
73% à 89% des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

X

Investir comporte des risques. 73% à 89% des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

X