Trading : acheter ou vendre pour ouvrir ou fermer un trade ?

Lorsque la plupart des investisseurs découvrent l’univers des marchés boursiers, ces derniers découvrent un monde en sens unique où il est possible d’acheter des actions. Le tout en espérant les revendre plus chère, plus tard, et ainsi empocher la différence.

Pour ces novices, ouvrir une position sur une valeur consiste à acheter le titre. Et par conséquent, clôturer une position revient à revendre ce même titre.

Pourtant, lorsque ces mêmes personnes découvrent l’investissement via le système de règlement différé (SRD), ou sur les produits dérivés, à l’image des CFD, se retrouvent un peu déboussolé.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment il est possible de vendre pour ouvrir une position. Ou à l’opposé, d’acheter pour clôturer une position.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir.

Le principe derrière l’achat et la vente d’un actif

Si vous vous aventurez au-delà des actions au comptant, vous pourrez découvrir qu’il existe en réalité quatre possibilités pour ouvrir ou fermer une position :

  • Acheter pour ouvrir un trade
  • Vendre pour ouvrir un trade
  • Acheter pour clôturer un trade
  • Vendre pour clôturer un trade

Bien entendu, il peut sembler étrange de vendre un actif pour ouvrir une position sur un titre. Pourtant cette notion que l’on nomme « la vente à découvert » est plutôt facile à assimiler. En effet, dans la vie quotidienne, de nombreux scénarios de ce type existent.

Lorsque vous achetez un vélo dans un magasin, le vendeur ne dispose peut-être pas du vélo dans ses stocks.

Pourtant il vous vend ce vélo et encaisse votre paiement. Et une fois la transaction effectuée, il va le commander chez l’un de ses fournisseur en essayant de l’acheter le moins cher possible.

Plus il arrive à négocier le prix à la baisse, plus sa marge augmente. Dans cet exemple, le vendeur a vendu le vélo avant de le posséder lui-même.

Des produits comme les CFD (ou le SRD de manière plus classique) permettent aux traders de spéculer dans les deux sens.

Avant d’agir sur votre plateforme de trading, il faut chercher à comprendre dans quel sens vous souhaitez spéculer sur l’actif et le solde (négatif ou positif) de titre que vous détenez en portefeuille.

Si vous anticipez une hausse sur une valeur, vous allez ouvrir une position en achetant le titre. Comme vous le feriez sur les actions au comptant. En revanche, si vous vous attendez à ce que la valeur baisse dans le futur, vous devez vendre celle-ci afin de la racheter plus tard à un prix inférieur.

  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Spéculer à la hausse sur un actif

Prenons un exemple afin de schématiser le processus à suivre. Dans le cas présent, vous décidez d’acheter 20 actions de l’entreprise Orange.

Achat de 20 actions Orange

Achat de 20 actions Orange

Vous venez donc d’ouvrir une position à l’achat et vous êtes en train de spéculer sur la hausse du titre. Vous êtes passé de 0 à 20 titres sur la ligne Orange de votre compte-titre/PEA

Portefeuille avec 20 actions à l'achat sur Orange

Portefeuille avec 20 actions à l’achat sur Orange

Pour pouvoir clôturer votre trade, vous devez annuler cette transaction. Pour cela, n’avez pas d’autre choix que de vendre 20 actions pour que la quantité d’actions que vous avez en portefeuille retourne à 0.

Vente de 20 actions Orange pour clôturer le trade

Vente de 20 actions Orange pour clôturer le trade

Spéculer à la baisse sur un actif

Dans un autre cas, vous faites le choix de vendre 10 actions de l’entreprise Ubisoft. Ceci car vous espérez une chute du cours du titre afin de générer une plus-value. Maintenant, imaginons que vous décidiez de vendre à nouveau 30 actions Ubisoft. Votre solde est désormais de -40 actions car vous avez vendu 40 titres que vous ne possédez pas à l’origine.

Afin d’annuler la transaction et revenir à un solde nul, vous devez configurer un ordre d’achat pour un total de 40 actions (moins si vous désirez seulement réduire votre exposition).

Découvrir aussi :

Objectif : revenir à une quantité nulle

Au fond, Il est inutile de réfléchir pendant des heures au choix du type d’ordre que vous devez configurer.

En effet, quel que soit le sens dans lequel vous tradez un actif, vous pourrez ouvrir et clôturer un trade sans difficultés si vous connaissez la quantité de titres que vous détenez.

Si vous êtes « long » sur un trade actif, vous devrez vendre pour clôturer cette position. Alors que si vous êtes « short », vous devrez acheter pour solder celle-ci.


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs

Le Trader du Dimanche

Le Trader du Dimanche est investisseur pour compte propre. Spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse, il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 8 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 10 années passées sur les marchés financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *