Le calendrier économique en bourse

Le calendrier des statistiques économiques

De nombreux traders, particuliers et professionnels, sont régulièrement en quête d’opportunités sur les marchés financiers. Certains investisseurs ont une préférence pour l’analyse technique, qui consiste à chercher des schémas prédéfinis dans l’historique de cotation d’un actif  en bourse afin de tenter d’en prévoir son évolution. Et d’autres s’intéressent à l’analyse fondamentale avec une attitude pragmatique qui consiste à croire que les résultats financiers et les informations macroéconomiques décideront de sa progression ou au contraire de sa chute.

Ce deuxième groupe d’investisseurs disposent de plusieurs outils pour décortiquer la multitude de données qu’assimilent les marchés chaque jour. Et parmi ces moyens, les traders se servent du calendrier économique.

Qu’est qu’un calendrier économique ?

Ce calendrier recense l’ensemble des statistiques sous la forme d’un agenda. Elles concernent les résultats des entreprises ou l’état de santé économique d’un pays. Pour chaque journée, les informations prévues sont classées selon l’horaire de publication et mises en valeur en fonction de l’impact probable qu’elles peuvent avoir sur l’évolution du cours de bourse.

L’intérêt de celui-ci est d’avoir un comparatif entre les données de la période précédente, la moyenne des prévisions établies par les analystes pour la période à venir et enfin la statistique lorsqu’elle est publiée. Le tout dans le but d’avoir une vision globale de son évolution.

Ces informations sont, généralement, listées de la manière suivante :

  • Heure de publication
  • Pays / entreprise
  • Type de statistique
  • Période concernée
  • Importance
  • Données relatives à la période comparable précédente
  • Prévision des analystes ( moyenne )
  • Statistique ( une fois qu’elle est publiée )

Où trouver l’agenda économique ?

Il est disponible chez la plupart des brokers en ligne. Chez XTB, le broker CFD que j’utilise pour trader en bourse, il est affiché, sur leur site, dans le menu « Analyse de marché ». Pour plus de facilité, tu peux y accéder sur cette page.

Voici un aperçu de l’agenda que tu vas trouver :

Pourquoi utiliser un calendrier économique ?

Deux raisons peuvent pousser un trader à accorder du temps à son analyse.

La première, c’est que ce dernier peut être une source privilégiée pour dénicher de nouvelles opportunités en bourse. En effet, selon l’impact d’une statistique, la volatilité sur les indices où sur une action d’entreprise peut s’avérer importante. La possibilité de se placer avant la publication de cette information peut donner la faculté à l’investisseur d’accroître les performances de son portefeuille à court terme ( stratégie basée sur le daytrading ).

La seconde raison, c’est au contraire d’inciter le trader qui réalise des placements financiers sur les marchés à rester liquide pendant certaines périodes où les statistiques s’enchaînent et où le cours des actifs risque de décaler fortement. Le calendrier faisant, ici, office de baromètre du risque.

Comment déchiffrer les informations du calendrier ?

Pour un investisseur débutant, les indicateurs économiques ne sont pas toujours faciles à assimiler. A tel point que beaucoup laissent tomber, pensant qu’il s’agit d’un jargon réservé aux professionnels de la finance.

Les principales statistiques

Pour t’aider à mieux les identifier, voici une liste des plus courantes :

  • L’évolution du PIB. Publiée chaque trimestre, cette statistique permet de calculer la totalité des richesses générées par un pays et par conséquent d’observer l’évolution globale de son économie. En France, c’est l’INSEE ( Institut National de la Statistique et des Études Économiques ) qui  se charge de partager cette donnée.
  • La consommation des ménages. Ce chiffre est utile pour tenter de prévoir un effondrement potentiel de l’économie à court terme ( ou un rebond ). En effet, lorsque les ménages n’ont plus confiance dans l’économie, la propension à épargner augmente. La consommation chute ce qui engendre un cercle vicieux ( baisse des profits des entreprises, augmentation du chômage…etc ).
  • La production industrielle. Cette mesure étant focalisé sur l’industrie, son impact n’est pas identique selon le pays observé. Par exemple, en France, l’industrie représente 1/5ème de la production alors qu’en Allemagne ce chiffre est bien supérieur.
  • Le rapport sur le chômage. Il donne un bilan sur le nombre de chômeur à un instant T et son évolution sur une période donnée.
  • Le nombre de permis de construire. Cette statistique permet, elle aussi, d’appréhender la santé économique d’un pays à travers la vigueur de l’activité de construction.
  • L’indice des prix à la consommation. Il calcul l’évolution des prix des biens sur une période donnée et donne la faculté d’observer le niveau d’inflation.
  • L’ISM manufacturier ( climat des affaires ). Il évalue, en sondant un large panel de directeurs d’achats, la santé des entreprises ( carnet de commandes… ).

Pour en savoir plus sur les statistiques économiques de la France, vous pouvez retrouver toutes les publications sur le site de l’INSEE. De nombreux rapports sont disponibles.

Les grands rendez-vous

L’agenda économique n’affiche pas seulement les principaux indicateurs économiques. Il met également en relief les réunions ou faits à fort enjeu qui peuvent avoir une incidence conséquente sur les marchés. En voici quelques exemples :

  • La réunion FOMC ( Féderal Open Market Commitee ). Cette institution a pour objectif de contrôler la politique monétaire des Etats-Unis. Ce rendez-vous est particulièrement suivi par les investisseurs de tout bord et provoque de nombreux sursaut sur les indices et les devises.
  • Les Tweets du président américain Donald Trump. Même s’il n’est pas possible d’anticiper les propos tenus par celui-ci sur les réseaux sociaux, il faut savoir que ce type d’intervention a l’habitude d’accroitre la volatilité sur les marchés. Ces dernières années, avec les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les publications du président Trump ont fait parfois l’effet d’un grand huit sur la plupart des indices boursiers qui étaient dans l’attente d’un accord dit « imminent » à de nombreuses reprises.

Le marché ne va pas toujours dans le sens des statistiques

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une bonne nouvelle en matière de statistiques, tel qu’un niveau de PIB plus élevé qu’attendu ou encore la décision d’une banque centrale de baisser ses taux, ne sont pas toujours suivies d’une dynamique haussière sur les marchés. Et l’inverse est également vrai.

En effet, un trader qui tient un journal de trading et qui dispose de l’historique de ses trades peut facilement se rendre compte que ce type de scénario arrive régulièrement. Anticipant un indicateur meilleur que prévu ( par le consensus des analystes ) ce dernier va prendre position à l’achat et attendre la publication du chiffre. Et, pour une raison qui peut sembler parfaitement illogique, le marché va s’effondrer.

Les pertes peuvent s’accumuler et même avec du recul, il est toujours difficile d’en connaître les raisons car le marché est composé d’une multitude d’intervenants ( particuliers, banques, fonds d’investissement… ). Chacun avec un horizon de temps différent mais aussi des anticipations sur l’avenir qui peuvent différer.

Conclusion

Le calendrier des statistiques économique est un outil très utile pour un investisseur en bourse car il lui permet de connaître à l’avance les éléments qui pourront potentiellement amener une forte volatilité sur les actifs qu’il est tenté de trader. Cet agenda pourra l’amener à rester en dehors du marché et adopter une attitude défensive.

D’autre part, apprendre la signification des différents indicateurs peut aider à mieux comprendre les raisons qui poussent les marchés financiers à réagir parfois violemment.

Enfin, même s’il est intéressant de suivre les statistiques économiques dans le Monde, il faut toujours rester sur vos garde et ne pas prendre des positions à fort effet levier pendant ces périodes. Les montagnes russes que peuvent traverser les produits financiers sont de natures à rester prudent sur des produits tels que les CFD, les turbo24 ou encore le SRD.

Laisser un commentaire

Masterclass XTB

Tester la PLATEFORME de TRADING avec de l’argent virtuel :  ACCÉDER AU COMPTE DÉMO