Accueil Bourse Apprendre la bourse 10 pièges à éviter quand vous débutez en bourse

10 pièges à éviter quand vous débutez en bourse

Article mis à jour le : 1 juin 2022

En tant que nouvel investisseur en bourse, votre capital est le bien le plus précieux et votre devoir est d’apprendre à éviter tout qui peut nuire à votre parcours boursier.

Contrairement à un livret A qui ne demande aucune connaissance et aucune méfiance de votre part, survivre et ne pas se retrouver coincé sur les marchés financiers nécessite de se poser les bonnes questions.

Dans cet article, vous allez découvrir les 10 pièges à éviter lorsque vous débutez en bourse et les solutions pour y parvenir facilement.

Les informations disponibles dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une incitation à investir. Les produits dérivés (CFD, turbos, Futures…) sont réservés à des traders expérimentés conscients des risques de l’effet levier. Les articles présents sur le site sont susceptibles de contenir des liens sponsorisés.

Erreur n°1 : Moyenner à la baisse

Lorsque les pertes latentes s’accumulent, de nombreux débutants sont tentés d’augmenter leur exposition sur un titre à mesure que le cours s’effondre.

L’idée étant de faire baisser le prix de revient unitaire de leur position afin de profiter d’un éventuel rebond du titre pour sortir.

L’erreur, ici, c’est que plus vous faites l’acquisition de titre sur le marché, plus vous augmentez la possibilité de perdre une part non négligeable de votre capital si le prix de l’instrument continue à baisser.

Antidote

Savoir remettre en question votre décision d’investissement est indispensable pour ne pas rester enfermé sur une position perdante dont le contexte ne permet plus d’espérer une issue positive.

Si vous ne souhaitez pas déboucler votre position et que vous pouvez vous permettre de patienter, maintenez le statut quo et ne cherchez pas à diminuer votre prix de revient unitaire en ajoutant des fonds dans cette opération.

Pensez plutôt à diversifier vos placements via des ETF afin de limiter le risque.

Une sélection de courtiers réglementés
4.6/5
4.5/5
4.2/5
4.2/5

*73% à 89% des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. 


Erreur n°2 : Ne pas savoir encaisser vos pertes

De nombreux investisseurs particuliers décident, chaque année, de placer une partie de leur épargne en bourse afin de profiter d’une performance parfois plus intéressante que sur les livrets réglementés dont le rendement est faible.

À la suite d’une série d’opérations rentables sur le marché, l’euphorie du gain peut vous amener à développer un sentiment de toute puissance et à baisser votre garde.

Malheureusement, en voulant réitérer cette séquence de trades gagnants, il est fort probable que vous soyez amené à faire face à une position perdante dont le montant latent s’accentue rapidement.

L’erreur, c’est de penser que cette opération finira bien par se transformer en gains avec le temps.

Antidote

Afin d’éviter de vous retrouver piéger, il est nécessaire de mettre en place un ordre stop à chaque position prise sur un produit et ne pas le modifier.

De cette manière, l’impact d’un excès de confiance se traduira par un nombre de trades perdants plus important mais le capital perdu sera limité.

Découvrir aussi :

Erreur n°3 : Over trading

Alors que certaines idées reçues laissent imaginer que les traders sont actifs sur les marchés pendant toute la journée, la réalité est différente.

En effet, spécialisé sur quelques instruments, vous rencontrez parfois des périodes où la volatilité est faible et où il ne se passe pas grand chose.

L’erreur, c’est de ressentir de l’ennui lorsque ce type de configuration se présente. Mais c’est surtout de vouloir chercher à tout prix des opportunités, quitte à réaliser des transactions que vous n’envisageriez pas en temps normal au point d’augmenter le risque en vous portant sur des placements exotiques ou avec un effet levier plus important.

Antidote

L’ennui, la frustration ou la colère sont des sentiments dévastateurs en trading car ils peuvent vous amener à prendre de mauvaises décisions et anéantir de nombreuses journées de gains en quelques instants.

Pour échapper à cette erreur, fixez-vous une limite de perte journalière ou hebdomadaire. N’hésitez pas également à clôturer vos trades et à stopper toute activité sur le marché si nécessaire.

Erreur n°4 : Utiliser un levier trop important

L’appât du gain est un sentiment difficile à maîtriser lorsque vous débutez en bourse. En effet, la tentation de faire une plus-value importante et ainsi dépasser vos objectifs est particulièrement séduisante.

L’effet levier peut donc devenir un outil dévastateur pour votre portefeuille et c’est une erreur que nous rencontrons régulièrement chez les plus néophytes.

Plus vous augmentez votre exposition sur le marché et plus le stress d’accumuler rapidement des pertes latentes devient pesant.

Antidote

Le meilleur conseil pour accroître votre espérance de vie sur les marchés, c’est d’éviter autant que possible l’utilisation de produits à effet levier.

De manière générale, plus vous diminuez le levier, moins vos émotions risquent d’entraver vos prises de décisions en bourse.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il est plus facile de couper un gain plutôt qu’une perte.

Erreur n°5 : Ouvrir un compte chez un broker douteux

La bourse représente un secteur où gravite beaucoup d’argent. Comme dans de nombreux domaines, il existe des bons intermédiaires et des courtiers frauduleux.

Votre choix porte probablement sur le prix, sur l’ergonomie de la plateforme ou encore sur la qualité d’exécution des ordres… Toutefois, il existe un élément sur lequel la plupart des novices en bourse font l’impasse : la fiabilité du courtier.

Ouvrir un compte réel et déposer des fonds chez le premier courtier venu est donc une erreur qui peut vite devenir fatal (impossibilité de retirer votre argent, faillite du courtier…)

Antidote

Vérifiez que le broker n’est pas présent sur la liste noire de l’Autorité des marchés financiers et consultez le site REGAFI pour connaître les autorisations de dernier sur le marché français.

N’hésitez pas à consulter les avis sur certains forums de discussion en gardant un esprit critique et une certaine réserve sur l’authenticité des avis.

Vous pouvez, par ailleurs, retrouver notre sélection de brokers réglementés en France.

Erreur n°6 : Penser qu’un actif évolue en ligne droite

Si la hausse (ou la baisse) d’un actif était rectiligne, gagner de l’argent en bourse serait une formalité.

Toutefois, si vous analysez le graphique d’un vaste choix de titres, vous pouvez constater que leur évolution ressemble davantage à une succession de vagues dont les soubresauts du marché peuvent vous déstabiliser.

L’erreur réside ici dans votre incapacité à gérer les fluctuations du cours d’un actif. Le risque étant d’acheter au plus haut et vendre au plus bas.

Antidote

Gardez à l’esprit votre analyse initiale de la valeur que vous possédez en portefeuille et concentrez-vous sur votre objectif.

Ne modifiez votre jugement que dans le cas où des éléments nouveaux et vérifiables apparaissent et remettent en question vos anticipations.

Erreur n°7 : Vouloir démarrer tout de suite en réel

La bourse n’est pas une activité anodine. Il n’est pas question ici de faire des choix sans conséquence car votre épargne est en jeu.

L’erreur que font les traders débutants, c’est de croire que trader en démo équivaut à trader en réel.

Pourtant, trader sur un compte de démonstration avec un capital fictif ne provoque pas les mêmes sensation chez un investisseur car il ne mise pas son propre argent. les émotions sont donc absentes ou amoindris, ce qui change profondément vos prises de positions.

Antidote

Établissez votre profil d’investisseur et informez-vous sur les produits vous comptez utiliser pour atteindre vos objectifs.

Une fois la situation clarifiée, entraînez-vous à travers un compte de démonstration pendant quelques semaines afin d’appréhender la plateforme de trading et analyser le comportement des titres que vous envisagez de négocier.

Une fois en réel, commencez avec un faible dépôt puis augmentez le montant progressivement.

Erreur n°8 : Ne pas profiter de vos gains

Les Traders qui débutent sur les marchés financiers naviguent à travers les titres sans réellement se fixer d’objectif.

Plutôt que de retirer régulièrement une partie des gains qu’ils génèrent grâce à leurs placements boursiers, ils continuent sans cesse de les réinvestir.

Même si l’idée peu sembler pleine de bon sens, ne jamais retirer ses gains est une erreur. Le risque, c’est d’amener le trader à ne plus prendre conscience de la réalité des sommes qu’il manipule en bourse et les considérer comme de simples chiffres.

Antidote

Définissez des paliers à atteindre sans avoir forcément une date précise.

Le but étant de matérialiser vos gains, de temps en temps, afin de garder cette notion d’argent physique et ne pas basculer dans le jeux d’argent.

Erreur n°9 : Ne pas maîtriser les produits de bourse

À mesure que vous obtenez de l’expérience sur les marchés, vous découvrez de nouveaux instruments financiers qui permettent d’établir de nouvelles stratégies d’investissement.

Le piège consiste à vouloir utiliser des produits que vous ne maîtrisez pas.

Une erreur qui peut aboutir à spéculer sur des produits dérivés dont certains détails vous ont échappé concernant la manière dont ils sont évalués.

Antidote

Passez par une phase d’apprentissage en étudiant le mode de calcul théorique du produit. Cette étape peut se faire avec un papier et un stylo en prenant le soin de vérifier le calcul sur des périodes différentes.

N’hésitez pas à poser des questions à la société émettrice de l’instrument.

Enfin, après un entraînement via un compte de démonstration afin de confirmer (ou non) son fonctionnement, vous pouvez envisager de prendre (une faible) position sur l’instrument via un compte réel afin de vous confronter avec la réalité du marché.

Erreur n°10 : Suivre les conseils d’une tierce personne

Quel que soit l’horizon de temps qui guide vos décisions d’investissement, vous êtes amené à lire de nombreuses analyses de la part de courtiers, d’intervenants sur des forums ou encore de journalistes sur des plateaux de télévision.

En tant que débutant en bourse, vous êtes également probablement tenté de suivre les conseils de personnes influentes sur les réseaux sociaux ou sur d’autres médias.

Le fait d’être influencé est tout à fait naturel car chaque acteur défend ses propres intérêts et cela peut nourrir votre réflexion.

Toutefois, le piège est de placer l’analyse d’une tierce personne au-dessus de votre propre réflexion.

Antidote

Il y a d’ailleurs un adage qui dit que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Afin de ne pas faire cette erreur, nourrissez votre analyse en recueillant des informations en fonction de leur source et de leur fiabilité.

Il ne vous reste plus qu’à les trier.

La synthèse en image des 10 pièges à éviter en bourse

10 erreurs à éviter quand vous débutez en bourse
Infographie - 10 erreurs à éviter quand vous débutez en bourse
Le Trader du Dimanche

Titulaire de la certification AMF, Guillaume Van iseghem est spécialisé dans la formation et la vulgarisation du monde de la bourse et des produits dérivés. Il rassemble, sur sa chaîne YouTube, une communauté de plus de 11 000 membres auprès de laquelle il partage son expérience de plus de 13 années passées sur les marchés financiers.


*Investir comporte des risques. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les instruments financiers fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent. 73% à 89% des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD.